Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Valérie Trierweiler : espionnage, image de la France, nouvelle vie elle dit tout

Valérie Trierweiler est une grande fille qui n'a de leçon à recevoir de personne. Et au cas où certains l'auraient oublié, elle n'hésite pas à le leur rappeler. Interviewée par Rachel Bourlier pour Radio French London lors de son récent passage à Londres en novembre 2014, l'ex-compagne de François Hollande en a profité pour régler ses comptes.

Avec la sortie de son livre "Merci pour ce moment", le moins que l'on puisse dire c'est que Valérie Trierweiler est loin d'avoir fait l'unanimité. De quoi en énerver certains et il faut bien admettre que les critiques ont fusé. De passage à Londres en novembre 2014 pour promouvoir son ouvrage, l'ex-compagne de François Hollande en a notamment profité pour régler ses comptes avec quelques-uns des hauts cadres du Parti socialiste. Interviewée par Rachel Bourlier sur Radio French London dans son talk-show "Rachel & Co." Valérie Trierweiler revient sur l'accueil réservé à son livre en France et évoque même la possibilité d'être espionnée par l'Élysée.

Valérie Trierweiler règle ses comptes

Sur ses détracteurs et en particulier Jean-Christophe Cambadélis, le premier secrétaire du Parti socialiste, qui lui avait notamment reproché de salir l'image de la France, Valérie Trierweiler déclare : "Je n'ai pas de leçon à recevoir d'élus qui ont été condamnés par la justice (...) Moi, je demande aux hommes politiques d'être exemplaire avant de demander aux autres de l'être. Moi, je ne fais rien d'autre que de raconter mon histoire. Et ça c'est ma liberté, ça m'appartient. Donc je ne vois pas au nom de quoi ils me jugent". Ne se privant pas pour piquer ses adversaires, celle qui n'avait pas hésité à critiquer le gouvernement sur Twitter ajoute "si l'image de la France repose sur moi et non sur le président, c'est qu'il y a un problème. Je ne vois pas au nom de quoi l'image de la France reposerait sur moi".

Pas de tome 2...

Quant à la possibilité d'un second volume, l'ancienne journaliste politique est catégorique, il n'y en aura pas "c'est certain" parce que "l'histoire avec François Hollande est terminée et bien terminée". Pourtant d'après certains, elle n'aurait pas tout dit dans son livre... La journaliste qui a récemment déclaré ne pas détester Julie Gayet confie également en avoir assez de parler de son livre et avoir envie de passer à autre chose.

À ne pas rater