Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Valérie Trierweiler, blonde platine et dix ans de moins : merci Photoshop !

On ne l'avait pas vue depuis un moment. Valérie Trierweiler fait son grand retour cette semaine dans les pages d'un magazine japonais, les cheveux blonds platine et visiblement rajeunie... Grâce à Photoshop, comme elle l'a confirmé sur Twitter.

Valérie Trierweiler sait mieux que personne comment faire parler d'elle. La journaliste, très discrète dans les médias depuis quelques mois, fait son grand retour dans les pages d'un magazine... japonais. Celle qui avait fait la une de VSD avec Alain Delon en avril a surfé sur sa popularité internationale depuis la sortie de "Merci pour ce moment" pour réaliser un shooting glamour.

Sur les photos qui ont rapidement fait le tour du Web, l'ex-Première dame, désormais blonde platine, apparaît très rajeunie. Un tour de magie qu'elle doit à Photoshop, comme elle l'a confirmé sur Twitter dans un message adressé à son coiffeur : "Merci @GSergenti pour ton talent et oui photoshop de la part de l'équipe japonaise". Avant d'ajouter, dans un hashtag assumé : "#j'ai50ansetjelesais !!!".

Nouveau look mais pas nouveau job

Depuis qu'elle sa séparation avec François Hollande, Valérie Trierweiler met un point d'honneur à s'afficher libérée et toujours ultra féminine. Alors qu'elle s'en tenait à des habits protocolaires à l'Elysée, elle s'affiche désormais régulièrement en hauts talons, ose le cuir et a teint sa crinière en blond.

Ce nouveau look pour une nouvelle vie n'a pas encore eu l'effet escompté puisque l'auteur du brûlot sur le président est toujours à la recherche d'un emploi, dans un secteur totalement différent de celui dans lequel elle travaillait. "Il n'y aura pas de retour au journalisme politique. J'attends professionnellement que des portes s'ouvrent", déclarait-elle à Grazia en août dernier. Elle se consacre toujours à ses activités humanitaires, notamment auprès du Secours Populaire avec qui elle a collaboré pour l'opération "Les oubliés des vacances" organisée pour les enfants qui n'ont pas la chance de partir pendant l'été.

À ne pas rater