Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Une instagrameuse reproduit des looks de it-girls version "grande taille"

.

Katie Sturino, influenceuse américaine, a décidé de montrer qu'être stylée n'est pas une histoire de taille de vêtements. Pour en donner la preuve, l'intragrameuse a décidé de reproduire des looks de stars. Le résultat est plus que convaincant.

Il faut bien le dire, celles qu'on appelle les "it-girls" - ces femmes érigées en inspirations suprêmes pour leur sens du style - ne dépassent pas le 36-38. Une représentation unique qui finit par induire qu'au-delà de cette taille, une silhouette est beaucoup moins "stylée". Une erreur qu'a décidé de rectifier Katie Sturino, instagrameuse de renom qui a su copier les looks de stars version "plus size" avec brio.

Dans ses photos de looks sur Instagram, Katie Sturino met en parallèle son look et celui d'une it-girl et joue le jeu à fond en allant jusqu'à prendre la même pose que ces égéries. Mieux, elle reproduit les tenues de stars avec des pièces de marques accessibles qu'elle n'hésite pas à taguer dans chacun de ses posts.

De Gigi Hadid à Diane Kruger en passant par Meghan Markle, Katie Sturino se réapproprie leurs looks sur son compte Instagram, "the12ishstyle". Un moyen pour l'influenceuse mode de montrer qu'avec sa taille 12 américaine - soit un 44 en Europe - elle est tout aussi stylée que n'importe laquelle de ces it-girls.

Le message de l'influenceuse ? "On est toutes les deux adorables, le style n'a rien à voir avec la taille", comme elle l'écrit en copiant une tenue de Diane Kruger.

L'avènement du "plus size", une fausse révolution ?

Depuis quelques années, les mannequins femmes "plus size" (avec Ashley Graham en figure de proue) ont gagné en visibilité et tentent d'étendre la représentation du corps féminin à une image moins stéréotypée. La révolution est en marche du côté de la mode, même du côté des mannequins hommes. Mais n'est-il pas un brin hypocrite quand l'étiquette "grande taille" continue de perdurer, empêchant ces mannequins d'entrer réellement dans la "norme", celle encore trop marquée par les diktats et les idéaux de beauté inatteignables ?

Si la démarche de Katie Sturino est honorable et résolument inspirante, la véritable évolution sera le jour où il ne sera plus utile de prouver que, oui, au dessus d'un 38 on est aussi stylée !

H. F-G

À ne pas rater