Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Une influenceuse refoulée du Louvre pour sa tenue trop dénudée : notre avis

.

Venue d'Australie pour visiter Paris, une influenceuse s'est vu refuser l'entrée au Musée du Louvre. En cause : une tenue jugée indécente par l'un des vigiles, qui lui aurait intimé de se couvrir avec des gestes de dégout. Photo à l'appui, on vous donne notre avis sur la question.

C'était le 9 novembre dernier et Newsha Syeah, de passage à Paris, s'était mis en tête de visiter le musée du Louvre. Mais une fois arrivée sur les lieux, la jeune femme déchante. Non seulement un vigile de la sécurité lui refuse l'entrée, mais en plus il lui demande de se couvrir. C'est en tout cas ce que cette jeune influenceuse de 25 ans a raconté à ses quelques 250 000 abonnés par le biais d'une story relayée dans le monde entier.

Du New York Post à The Sun en passant par L'Est Républicain ou encore Sud-Ouest, de nombreux médias se sont fait l'écho de cette anecdote pour le moins inédite. Le truc, c'est que personne ne se mouille vraiment. Alors nous, on a décidé de vous donner notre avis en toute sincérité.

La situation

Désormais effacée, la story de Newsha, qui était venue accompagnée de sa petite-amie, a été capturée par la presse et voici son contenu exact :

"Hier au Louvre, j'ai été stoppée à l'entrée par un vigile à cause de ma tenue. Ses gestes et son expression étaient empreints de dégoût, lorsqu'il m'a intimée de me couvrir avec des yeux remplis de haine. J'ai eu le coeur brisé car je pensais que le Louvre ne pratiquait plus ces règles archaïques. Il s'avère que non..

Mais alors que portait exactement cette jeune femme pour avoir été refoulée à l'entrée du Louvre ? C'est ce qu'elle a dévoilé en publiant cette photo pour le moins suggestive dans la cour du célèbre musée.

Le tout agrémenté de cette légende.

"Picasso aurait adoré ma tenue"

Difficile de parler à la place de l'artiste disparu, mais de notre côté, on a trouvé cette robe plutôt ratée (sans compter le froid polaire qu'il faisait). Entre la coupe informe et la surcharge de volants au niveau du jupon, le tout est clairement loin d'être à la hauteur d'une experte mode. Il faut dire que la majeure partie des photos de l'influenceuse repose plus sur la nudité que sur la coordination des vêtements...

Mais quand bien même, est-ce une raison valable pour lui refuser l'entrée au musée ? Et que dit le règlement dans cette histoire ?

Le règlement

Car il existe bel et bien un règlement et dedans, une ligne qui précise exactement le type de tenue proscrite dans ces lieux.

"L'accès du musée est interdit aux visiteurs qui portent des maillots de bain ou se présentent nus, pieds nus ou encore torse nu".

A priori, rien de tout cela ne concerne Newsha. Enfin, sauf si le vigile considère son décolleté ultra profond comme un torse nu. Du coup on se pose la question : le vigile aurait-il également congédié les mecs en t-shirt col V façon as de la salle de gym ?

Mais si, tu sais, ce mec pas peu fier de ses biceps qui lui aussi joue à qui en montrera le plus sur les réseaux.

.

Franchement, on en doute et si on avait été à la place de Newsha, reine du bon goût ou pas, on aurait fait le pied de grue sans relâche jusqu'à ce que l'entrée nous soit enfin autorisée. Après tout, on n'est pas au Vatican et la jeune femme n'enfreint aucune règle, si ce n'est celle du style peut-être, mais ça c'est un autre débat.

On tient également à souligner que le Louvre n'a pas été dérangé par les tenues ultra sexy de la star Beyonce, venue tourner son clip "Apeshit" avec Jay-Z au coeur même du musée.

Entre cette veste au décolleté plongeant et cette tenue de pharaonne sexy en diable, la bombe n'a pas hésité à en faire des tonnes.

Et là, curieusement, le Louvre n'y voit aucun problème....

Légèrement hypocrite tout ça, non ? Heureusement, Newsha a pu se rabattre sur le musée d'Orsay, où elle a quand même pris la peine d'enfiler un manteau. Apparemment, c'est plus prudent.

Audrey Salles-Cook

À ne pas rater