Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Un Women présente une campagne choc pour l'égalité des sexes

Avoir le droit de conduire une voiture, de pouvoir se rendre à un bureau de vote et de voter, d'avoir accès aux mêmes droits que les hommes... des droits que l'on imagine essentiels et "normaux" en tant qu'individu et en tant que femme mais que certains hommes n'accordent pas aux femmes. Pour dénoncer le sexisme, l'ONG Un Women met en ligne une campagne choc basée sur des recherches des internautes.

Datée d'il y a quelques mois, cette campagne de l'ONG Un Women, qui défend l'égalité des sexes à l'ONU, a refait surface ces derniers jours... Ah, les mystères d'Internet ! Et c'est le Huffington Post US qui l'a "déterrée" ce week-end en postant les clichés de cette dernière.

Réalisée par l'agence publicitaire Ogilvy & Mather comme nous l'apprend le site Newsring.fr, cette campagne met en scène des portraits serrés de femmes comme des fonds d'écran où la barre de recherche Google est (judicieusement) placée sur la bouche de ces femmes comme un morceau de sparadrap. La symbolique est plutôt parlante. Sur cette barre de recherche, on comprend qu'une personne commence à inscrire une recherche et là, s'affichent les suggestions automatiques sexistes. Lorsque l'on inscrit "Une femme ne devrait pas", s'affichent alors automatiquement "avoir des droits", "voter", "travailler". Pareil avec "Les femmes ont besoin" où les réponses sont tout aussi honteuses : "de rester à leur place", "de savoir où est leur place", "d'être contrôlée"... Robin Thicke et son (trop) sexy "Blurred Lines" ou Roland Garros et son polémiqué court rose, c'est de la poésie à côté. D'autant que sur le site Behance.net, où sont postées ces photos, il est précisé que ces "publicités montrent les résultats des recherches authentiques, soulignant l'opinion populaire à travers le web".

Cette campagne choc a pour but de faire comprendre que ces pensées sexistes existent bel et bien. Le sexisme ordinaire n'a pas de règle, ni origine, ni milieu social, ni religion, il est présent partout.

Découvrez sur PureTrend les affiches de la campagne de l'ONG Un Women.

J.D

À ne pas rater