Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Un voisin trop parfait : Jennifer Lopez dans tous ses états

On a l'habitude de voir l'actrice Jennifer Lopez évoluer le plus souvent dans des comédies romantiques. "Un voisin trop parfait" en a la couleur et le goût, mais ce n'est pas une comédie romantique, loin s'en faut...

Le début du film est presque un cliché à lui tout seul :Jennifer Lopez (Claire Peterson), toujours aussi sexy par ailleurs, quadra en voie de séparation, prof d'anglais plutôt hot, élève seule son fils adolescent. Evidemment, ce n'est pas simple tous les jours, surtout quand la porte du garage se bloque et que tout ce beau monde est en retard. Alors, quand un bras musclé surgit du soleil pour retenir ladite porte avant qu'elle n'abime la voiture, on se dit qu'on verse la caricature.

Jennifer Lopez se met en danger

C'est à la fois vrai et faux. C'est vrai parce que Jennifer Lopez a semble-t-il de l'humour puisque le bras appartient à un beau jeune homme d'une vingtaine d'années, musclé, bronzé, bref le beau gosse typique que la quadra va trouver à son goût comme un remake de sa propre vie de cougar. Faux parce que ce qui sent la comédie romantique à deux sous vient de prendre un tournant dramatique sans que l'on ne se soit aperçu de quoi que ce soit. Fatalement, l'attraction entre cette mère débordée et bouleversée par sa situation personnelle et le beau jeune homme si doux, si gentil se termine à l'horizontale dans un moment de faiblesse...

Comprenant immédiatement son erreur, Claire Peterson veut mettre un terme rapide à cette aventure. Sauf que... Noah Sandborn (interprété par Ryan Guzman) est totalement contre et qu'il entreprend une entreprise de démolition de la vie de Claire pour la forcer à revenir avec lui. Au début, c'est insidieux, il se rapproche de Kevin, son fils (joué par Ian Nelson) avant d'y aller plus franchement. Et là, c'est le drame et on passe, d'un coup, de la gentille comédie romantique à un thriller dans lequel on se demande bien comment l'héroïne va réussir à s'en sortir face au machiavélisme de son bourreau.

C'est là tout le sel du film qui montre une Jennifer Lopez perdue, affolée mais héroïque. Un mal pour un bien pour la comédienne/chanteuse qui prend ainsi à contre-pied son habituel rôle de femme fatale à qui tout réussit ou de femme qui galère mais qui s'en sort, rôles qu'on l'a trop vu jouer dans plusieurs films déjà. Et si on peut émettre un bémol sur la scène finale, le film laisse malgré tout une bonne impression et se laisse regarder sans déplaisir.

La bande-annonce d'"Un voisin trop parfait".
À ne pas rater