Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Un Brésilien dépense 45 000 euros en chirurgie pour ressembler à Ken

Celso Santebanes, le Ken en chair et en os, commercialise sa propre poupée.
Celso Santebanes, le Ken en chair et en os, commercialise sa propre poupée.

C'est l'histoire d'un homme qui rêvait de ressembler à une poupée. A force de chirurgie esthétique, ce mannequin brésilien singe aujourd'hui son idôle en plastique, et s'apprête à commercialiser sa propre poupée.

Sur la toile existe un monde où, à défaut de croiser des licornes, on rencontre quelques poupées vivantes tels Ken et Barbie plus vrais que natures, mêlant chair et plastique. Ces modèles d'un autre genre font tout pour copier leur idole tant adulée. Dernier exemple en date, Celso Santebanes, un mannequin brésilien qui n'a qu'un rêve : ressembler à Ken.

Quatre opérations de chirurgie esthétique plus tard (et 45 000 euros en moins sur son compte en banque), Celso Santebanes a effectivement l'air du quinqua célibataire. Visage ultra lisse, lèvres gonflées, regard bleu azur ou émeraude selon son choix de lentilles, le jeune Brésilien âgé de 20 ans n'aime rien tant que son reflet dans le miroir (c'est lui qui le dit) et n'hésite pas à le montrer sur les réseaux sociaux.




Des clichés qui, à force, ont alerté les médias, brésiliens d'abord, puis les anglophones. Car Celso Santebanes a un projet un peu fou (plus fou que celui de se transformer en poupée faite de plastique, c'est dire...), celui de commercialiser son propre Ken, enfin Celso, un personnage à son effigie.

"J'ai rêvé de devenir une poupée vivante, mais en avoir une à mon image, c'est complètement inattendu", écrit-il sur les réseaux sociaux. Un vrai conte de fées pour ce jeune homme qui se dit mannequin depuis ses 16 ans et dont même le nom n'est pas vrai (il s'appelle en réalité Celso Borges Pereira).


Chirurgie du nez, du menton, de la mâchoire et implants, voilà donc la recette miracle pour ressembler à son idole. Mais le Ken de chair et d'os n'en a pas encore fini. "J'ai l'intention de refaire de la chirurgie, mais je ne sais pas quoi encore. Pour l'heure, j'investis dans la gym, car Ken est musclé et je suis mince."

On ne sait pas encore si l'autre Ken, aka Justin Jedlica, voit d'un très bon oeil ce concurrent s'inviter sur son terrain. Ni l'avis de Valeria Lukyonova, l'Ukrainienne qui s'est transformée en poupée Barbie. Dans un montage photos posté sur Instagram, Celso Santebanes écrit "Nous formons un beau couple, moi et ma petite amie". Vous commencez à avoir peur ? Nous aussi...

À ne pas rater