Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Triple 9 : un thriller sous haute tension

6 photos
Lancer le diaporama

"Triple 9" est un film de braquage dans la lignée de "Heat", une référence. A voir ou à revoir alors qu'il sort ce 19 juillet en DVD et Blu-Ray chez TF1 Vidéo.

Parmi les films de braquage récents et réussis, on compte notamment "Heat" et "The Town", deux longs métrages nerveux, violent et haletant. "Triple 9" s'inscrit complètement dans cette lignée prestigieuse. L'ambiance est suffocante, d'une part parce qu'on est à Atlanta, dans le sud des Etats-Unis ce qui installe une atmosphère moite, un peu lente et une lumière jaune et rouge qui pose graphiquement le film. Surtout, dans "Triple 9", tout le monde, flics comme truands sont sur la corde raide et chaque instant peut se transformer en une boucherie sanglante

Une originalité au scénario

Dans "Triple 9", il y a en plus de tous ces ingrédients un élément différent des autres films de braquage plus classique avec les bons d'un côté et les mauvais de l'autre. L'une des originalités du film réalisé par John Hillcoat à qui l'on doit aussi " Des hommes sans loi " où les personnages évoluent aussi dans un univers sombre, violent et réaliste, c'est que les rôles se mélangent et que, rapidement, on ne sait pas qui est qui, qui fait quoi et qui joue quel rôle. Le flic n'est-il qu'un flic ? Qui se cache derrière le redoutable gang de braqueurs qui bossent pour la mafia russo-israélienne dirigée par Kate Winslet dans un contre-emploi total et réjouissant ? Qui est le dindon de la farce ? Ce jeune flic plein d'idéalisme qui vient d'être muté dans un secteur et dans une brigade qu'il ne maîtrise pas ? Cet épisode nous rappelant d'ailleurs "Training Day" où il est certain que le scénariste a puisé une influence et pas forcément dans la simple écriture mais aussi dans l'atmosphère pesante, moite, malsaine. Ajoutez à cela l'aspect sudiste du film, Woody Harrelson en flic désabusé à la "True Detective" avec accent traînant et alcool facile et vous obtenez une situation explosive qui peut péter à la face du spectateur à tout moment.

Sous tension

Résultat, c'est véritablement sous tension que l'on suit ce thriller haletant. Et quand il faut réussir un coup d'une extrême dangerosité, il n'y a plus qu'une issue, tuer un flic, on se dit que le point de non-retour vient d'être franchi. C'est d'ailleurs le fil rouge du film et le point de départ de son écriture. Il faut savoir que l'alerte 999 est lancée en cas d'extrême urgence lorsqu'un policier est touché lors d'une fusillade. A partir de ce moment, toutes les forces de l'ordre des environs arrêtent tout pour se rendre sur les lieux du drame. C'est un ami du scénariste Matt Cook travaillant dans la brigade des stupéfiants qui lui a parlé de ce code. Le film " Triple 9 " venait de naître... Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'on n'en est pas mécontent...

"Triple 9" en DVD et Blu-Ray chez TF1 Vidéo.

À ne pas rater
Sur le même thème
Lea Michele, attention haute tension