Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Tresses africaines : 15 inspirations pour céder à la tendance capillaire de 2016

Tresses africaines portées en chignon sur le défilé Valentino Printemps-Eté 2016.
15 photos
Lancer le diaporama

Des nattes plaquées sur toutes les jolies têtes de planète et la tendance cheveux de l'année est née. On s'inspire pour être à la "pointe" de la mode capillaire. 

Romantique portée en chignon chez Valentino, très Khaleesi dans "Game of Thrones" chez Giles ou encore petite fille sage sur le podium de Vanessa Seward, la tresse dans sa version africaine a fait le show pour la Fashion Week Printemps-Eté 2016. "Plus vieille coiffure du monde" selon les puristes, cette natte qui a la particularité d'être plaquée sur la tête se réinvente pour devenir plus moderne que jamais. Forcément, cette manie à trois branches est passée du catwalk au tapis rouge en un coup de brosse. Désormais meilleure alliée de Cara Delevingne, Rita Ora ou encore Adèle Exarchopoulos, la tresse afro nous fait de l'oeil.

La tresse, un succès populaire

Repérées sur les stars mais aussi sur des campagnes de pub ultra médiatisées (comme celle du parfum Stella McCartney starring Lourdes, la fille de Madonna), la tresse devient un véritable statement de 2016. Pour profiter de cette braidmania, plusieurs salons de coiffures express proposent de vous faire les "cornrows" de Kim Kardashian en quelques minutes. Hélène, coiffeuse en chef des salons 365c à Paris explique cet engouement : "Aujourd'hui, la tresse africaine se porte revisitée dans une version bohème et romantique. Dans nos salons, elles sont énormément demandées, que ce soit pour la vie de tous les jours ou pour les grandes occasions. Elles seront réalisée d'une façon très simple pour le quotidien, et beaucoup plus sophistiquées pour les coiffures de soirée ou pour les mariages, en étant notamment agrémentées d'un chignon. La tresse africaine remplace souvent un accessoire cheveu : elle se suffit à elle-même !".

Le magasin parisien très hype Colette a également surfé sur le phénomène en invitant le Braid Bar (salon londonien spécialisé créé par Sarah Hiscox et Willa Burton) à venir s'installer dans son antre pendant la dernière Fashion Week. On ne peut que se laisser tenter...

Dans la pratique...

Ne vous faites pas de cheveux blancs, il n'est pas si complexe de se faire une tresse africaine ! Sur des cheveux texturés grâce à du shampoing sec (ou deux jours après votre shampoing), on commence la base de la natte comme on le ferait habituellement. Avec les trois mèches choisies, on début la tresse de manière classique en intégrant une nouvelle mèche à chaque noeud. La difficulté réside à maintenir la coiffure plaquée sur le crâne en serrant bien le tout avec vos doigts.

Sinon, rendez-vous aux salons 365c : http://www.365c.fr/adresses/

Pauline Arnal

À ne pas rater