Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

TPMP : Enora Malagré la blonde sulfureuse à 50 ans... ça donne quoi ?

Enora Malagré s'est confiée à Closer, le temps d'une courte interview. L'affaire Pharrell Williams, le déferlement de critiques, son avenir à la télévision...l'animatrice au franc parler dit tout.

Enora Malagré devient grande alors qu'elle s'apprête à animer sa première émission en prime time la semaine prochaine, "Derrière le Poste", sur D8. Depuis son linchage en place publique suite à la vidéo censurée de son interview avec Pharrell Williams, la belle blonde a retrouvé de son pep's. Elle s'est confiée en quelques mots à Closer avec franchise et sans langue de bois !

C'est inévitable, Enora a été interrogée pour la énième fois sur l'affaire Pharrell Williams (ou Pharrell Gate ?) qui a fait déferler pas mal de critiques sur la toile. C'est certainement sa spontanéité exacerbée qui aura désservi celle qui est considérée comme la tête à claques de 2013. "Il y a certainement au départ une maladresse de ma part. Les gens m'ont reproché d'avoir 33 ans et de parler comme une gamine de 18 ans. Tout ça parce que j'ai débuté en disant 'ouech' ! Ça s'appelle du second degré, de l'humour ! (...) Les critiques ont fini par blesser ma mère", raconte la tornade blonde à Closer. Mais avec sagesse (car il en faut bien un peu) prend le recul nécessaire : "C'est ça, d'être exposée. Comme je suis un personnage assez 'grande gueule', qui dit ce qu'il pense, sans filtre, les gens se permettent davantage de me critiquer. Je trouve ça, ma foi, assez légitime".

Avec cette nouvelle opportunité sur D8 pour "Derrière le Poste", la blonde l'avoue : "J'ai l'espoir que les gens découvriront la vraie Enora, quelqu'un de plus pondéré. 'Touche pas à mon poste !', c'est un spectacle. (...) Là effectivement on sera dans un exercice plus télévisuel, un peu plus sérieux, mais je reste Enora". A la bonne heure, on commençait à avoir peur d'un trop plein de maturité d'un seul coup ! Et à 50 ans, celle qui subit les sanglots de l'impopularité ne se voit pas dans la média sphère. "Quand je m'imagine à 50 ans, je ne me vois plus évoluer dans le monde de la télé, ça, c'est sûr...", avoue-t-elle, avant de conclure, "Quand on est à la mode, le risque, c'est de se démoder".

À ne pas rater