Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

TPMP : Christophe Carrière, son passé dans l'industrie du film X

Christophe Carrière nous avait caché son passé dans l'industrie du X.
Christophe Carrière nous avait caché son passé dans l'industrie du X.

Ce qu'il y a de bien sur le plateau de "Touche pas à mon poste", en plus des clashs, c'est qu'on n'est jamais à l’abri d'une révélation choc. Mercredi 1 octobre 2014, les téléspectateurs ont ainsi pu découvrir le passé sulfureux de l'un des chroniqueurs.

Si, depuis quelques temps, certains passent de la télévision à l'industrie du X, comme Cindy Lopes par exemple, d'autres font le chemin inverse et nous n'avions même pas de soupçon. Le petit cachotier du jour n'est nul autre que Christophe Carrière. Chroniqueur de "TPMP", le journaliste de L'EXPRESS a profité de l'émission de mercredi pour passer aux aveux.

Hier soir, Cyril Hanouna recevait la grande gagnante de l'édition 2014 de "Secret Story", la jolie Leila. L'animateur n'allait pas laissé passer une excuse pareille pour savoir un peu plus sur ses camarades et il a donc soumis la jolie brune à une version D8 de la chasse aux secrets. Parmi les différentes propositions on retrouve "J'ai déjeuné avec le pape", "Je suis fan de Jacques Chirac" et... "J'ai travaillé dans le X". Surprise, surprise, il s'agit du secret de Christophe Carrière, et même Nabilla, nouvelle chroniqueuse, n'en revient pas.

On s'en serait un peu douté, l'info est tout de même bien moins croustillante que si le chroniqueur avait été partenaire de Rocco Siffredi. Ce n'est pas devant mais derrière la caméra que le chroniqueur a opéré puisque pendant un an et demi il s'est occupé des relations presse de Private, une des plus grosses société de l'industrie du X. "J'ai géré pendant deux festivals de Cannes huit hardeuses, quatre hardeurs pendant deux-trois jours", explique-t-il sur le plateau.

Devant l'insistance de Cyril Hanouna, Christophe Carrière avoue ne pas avoir "croquer la pomme" et ne pas avoir été emballé plus que ça par cette ligne sur son CV. "C'était très amusant, mais ça ne donne pas envie. En revanche, c'était très très bien pour entrer dans toutes les soirées", conclut-il. Comme quoi l'industrie du X ne fait pas rêver tout le monde.

À ne pas rater