Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Topshop vendra sa collection Unique juste après le défilé

Topshop Unique est un défilé qui rassemble beaucoup de stars en front row.
Topshop Unique est un défilé qui rassemble beaucoup de stars en front row.

Topshop mise sur le concept "Runway to retail" pour faire le buzz lors de son prochain défilé Unique à la Fashion Week de Londres. Zoom sur une stratégie qui convainc de plus en plus les marques. 

C'est lors de la semaine de la mode de Londres que le concept de vente en direct après le show sera lancé. Les clients auront donc la possibilité d'acheter leurs pièces Topshop Unique le 18 septembre, directement après le défilé. Parmi les créations à disposition ? Du casual mais aussi du tailoring et même certaines robes qui composent le final. Une évolution par rapport au modèle traditionnel qui traduit une envie de s'adapter au mieux à l'idée "d'immédiateté" inscrite dans l'ADN de l'époque. Les pièces n'auront pas le temps de buzzer sur les réseaux sociaux qu'elles appartiendront déjà à une poignée de privilégiés. De quoi susciter l'envie encore un peu plus.

Chez Topshop, les habituées du front row, de Cara Delevingne à Kendall Jenner, ne seront sûrement pas les dernières à se jeter sur l'occasion (ou du moins leurs stylistes seront sûrement prêtes à le faire).

Alexa Chung, Pixie Geldolf, Kendall Jenner ou Cara Delevingne, elles sont toutes au défilé Topshop Unique !
Alexa Chung, Pixie Geldolf, Kendall Jenner ou Cara Delevingne, elles sont toutes au défilé Topshop Unique !

Le podium en instantané, la "nouvelle mode"

Burberry, Gucci ou VETEMENTS, de nombreuses marques de luxe se sont déjà mises à vendre leurs créations pendant ou juste après leur défilé. L'objectif ? Améliorer les ventes en donnant une impression d'exclusivité... qui n'en est pourtant pas vraiment une. A cette question du "runway to retail", Karl Lagerfeld est un de ceux qui a dit "non". Selon lui, les vêtements dessinés en amont pourraient plus facilement filtrer s'ils passent par cette plateforme Web pour être vendus dans la foulée. La notion de surprise, l'idée d'une nouvelle tendance et d'une innovation serait donc complètement bafouée. Basculer dans l'ère de l'immédiat ou garder le traditionnel délai du catwalk comme un bijou très mode qui préserve le désir et le fantasme ? La question semble se poser dans la couture d'aujourd'hui. Topshop a répondu par le choix de la modernité.

Pauline Arnal

À ne pas rater