Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Top 10 des acteurs français les plus mâles !

Beaux, ténébreux, ces comédiens dégagent un petit quelque chose en plus, une dose de charisme qui les fait tomber dans la case "mâle viril". Synonyme de carrure imposante et de regard sombre, ces acteurs incarnent la testostérone au cinéma. La preuve en images.

Quel genre de mâle nous fait craquer à l'écran ? Bien sûr, il y a l'homme fragile, à fleur de peau, qui réveille immanquablement chez nous un besoin de protéger. Mais bien souvent, ce sont les bad boys, des mecs bourrus un peu cassés par la vie, qui nous attirent. Il faut dire qu'avec leur regard sombre et leur air ténébreux, ils ont de la testostérone à revendre.

Le mâle, viril et protecteur

Bien sûr, on ne peut manquer à la référence du chevalier, tant évoqué dans les contes pour enfants. Celui qui en armure et épée à la main, vient sauver sa princesse. Preux et courageux, il n'est pas du genre à fuir devant le danger. C'est le mythe de l'homme secourable face à la demoiselle en détresse, une histoire qui a berçé notre enfance et façonné pour certaines le concept de masculinité.

Devenues grandes, on n'y croit plus, ou presque. Il reste des barbus sexy qui continuent de nous faire rêver, mais dans la vraie vie, le costaud capable de nous défendre ne se trouve pas à chaque coin de rue. Du coup, on se rabat bien souvent sur le cinéma pour nourrir ce besoin de mâle bien fait et secourable, prêt à nous défendre si besoin est. Un fantasme incarné par Vincent Cassel, notamment. Ce n'est d'ailleurs pas pour rien si l'ex de Monica Bellucci s'est glissé dans la peau de la Bête dans l'adaptation du conte par Christophe Gans.

D'autres lui prêtent main forte pour incarner la virilité à l'écran. On pense notamment à Thierry Neuvic (le compagnon de Jenifer bientôt à l'affiche des "Francis") ou à Gilles Lellouche.

Le fantasme du bad boy

Si au quotidien, on préfère nettement un garçon gentil qui sort les poubelles, dans l'imaginaire il en va tout autrement. Le fantasme nous pousse à rêver d'un mâle dont le sex-appeal de bad boy nous fait frissonner. Le genre d'homme à nous faire connaître le danger mais à toujours maîtriser la situation.

Dans ce rôle, on pense par exemple à Joey Starr, qui depuis qu'il a quitté la scène pour le cinéma, joue de son image de bad boy avec brio.

À ne pas rater