Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Tilda Swinton et Olivier Saillard : The Impossible Wardrobe

Au coeur de la très chic programmation du Festival d'Automne 2012 se cache, dans la section des arts Plastiques, un ovni qui a attiré toute notre attention. Une performance conçue par Olivier Saillard, qu'il interprètera avec Tilda Swinton, une fantaisie mode ayant pour sujet les vêtements des musées. Car parallèlement à la direction du Musée Galliera, ce conservateur d'un nouveau type mène une réflexion poétique et sensible sur le vêtement qui donne naissance chaque année à des performances présentées au moment des défilés Haute Couture.

Olivier Saillard nous raconte la teneur de cette performance qui verra Tilda Swinton emprunter les gestes précieux des conservateurs et restaurateurs des musées de mode qui transforment des vêtements ordinaires en reliques :

Dans les réserves de Galliera, comme dans celles de tous les musées de mode, les vêtements par milliers attendent. Sur des cintres, en rangs serrés ou délicatement échoués dans les tiroirs de rangement, des siècles de garde-robes silencieuses patientent. Souvenirs en forme de ceux qui les ont portés, ils sont délaissés par les gestes du quotidien. Sous la mousseline ou le crêpe, sous le motif peint ou imprimé, le corps s'est dissous. Il est impossible de porter à nouveau les costumes collectionnés par les musées. Les règles de conservation l'interdisent. C'est une contrainte qui n'a pas pour seule vertu de préserver l'état des textiles tous fragiles. Elle met aussi à l'abri de toute tentation de déguisement car les corps ont changé de décennie en décennie, rendant obsolète et dérisoire le socle épidermique d'origine.

Pour manipuler le vêtement endormi, le conservateur et le restaurateur font oeuvre de préciosité. Leurs mains, gainées de gants de coton blanc, effleurent le tissu. Avec mille précautions, elles se saisissent d'une manche ou d'une bretelle selon un vocabulaire inusité et maniéré qui n'appartient qu'au monde secret des réserves.

À l'abri de la lumière pourtant, certains dessins tracés sur la fibre continuent de disparaître lentement. Sans l'attention et la vigilance des gardiens de la mode, les vêtements si convoités et malmenés disparaîtraient plus vite que l'engouement qui nous mène vers eux.

Tilda Swinton a appris ces gestes qui font d'un vêtement ordinaire une relique. Elle en a inventé d'autres, chastes ou romanesques. À bout de bras, mais jamais portés, les vêtements de toutes époques qu'elle présente avec une science achevée de la retenue constituent un défilé troublant. Dans ses longs bras, les robes de clientes célèbres, belles endormies aux manches pétales soupirent à nouveau à la faveur d'un défilé de tous les siècles.

Paquita Paquin

Olivier Saillard-Tilda Swinton

The Impossible Wardrobe

Samedi 29 septembre 20h30, dimanche 30 septembre et lundi 1er octobre 20h, 15 à 20 €, abonnement 15 €

Une performance conçue par Olivier Saillard,

Lumière, Stéphanie Daniel Musique, MODE-F.

En parallèle, cette performance fait l'objet d'un film intitulé :

"The Future Wil Last a Vert Long Time", réalisé par l'artiste Katerina Jebb projeté en boucle, aux mêmes dates, en accès libre. Produit par Première Heure, Psycho, Paris Festival d'Automne à Paris, Palais de Tokyo

Coproduction Musée Galliera ; Palais de Tokyo ; Festival d'Automne à Paris ;

Avec le soutien du Crédit Municipal de Paris,

En partenariat avec France Inter.

À ne pas rater