Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Thierry Lhermitte, du soleil et des nanas pour le Club Med !

Popeye, le Club Med d'Assinie, Bobo et Bourseault ça vous rappelle quelque chose ? Oui on parle bien des "Bronzés". Sorti en 1978 le film culte du Splendid taclait gentiment le Club Med et pourtant, c'est à ce long-métrage que l'entreprise fait un clin d'œil dans sa toute nouvelle publicité avec en guest-star Thierry Lhermitte .

Le Club Méditerranée ne manque pas d'humour, pas plus que d'auto-dérision. Pas vraiment dépeint de façon flatteuse dans le cultissime film du Splendid "Les Bronzés", l'établissement a pourtant décidé d'en remettre une couche plus de trente ans plus tard dans une nouvelle publicité. En guest star celui qui jouait en 1978 les GO (Gentil Organisateur) Thierry Lhermitte.

Pas de slip kangourou pour l'acteur de "Quai d'Orsay" dans cette publicité réalisée par Xavier Giannoli mais un smoking. Désireux de dépoussiérer son image et de s'offrir une touche plus "luxe", le Club Med sort le grand jeu pour sa première publicité depuis 10 ans. Direction une salle de spectacle à l'occasion d'un ballet avec les danseurs de Turin et de Milan. Quelques notes suffisent pour reconnaître l'hymne des "Bronzés" aux paroles hautement philosophiques : "Bienvenue à Galaswinda ! Darla dirladada Y'a du soleil et des nanas ! Darla dirladada On va s'en fourrer jusque là ! Darla dirladada." Pour "casser" le côté guindé de la représentation et apporter de la légerté, deux enfants avec brassards poussent les danseuses en tutu dans une piscine.

Un joli clin d'oeil qui se conclut lorsque la caméra dévoile le visage de l'un des spectateurs, Popeye alias Thierry Lhermitte. Son avis sur la représentation ? "C'est marrant, ce n'est pas du tout le souvenir que j'en avais" plaisante-t-il soulignant avec humour le changement de position du Club Méditerranée depuis l'époque des Bronzés. "Élégance et légèreté... sans doute la nouvelle définition du bonheur. Et le nouveau film Club Med en est la preuve. S'immisçant dans un nouveau registre décalé tout en replaçant au coeur de son discours ses valeurs de délicatesse et de raffinement, le film est une ode teintée d'autodérision dont le but avoué est de surprendre autant que de ravir. Au programme : un somptueux opéra, un orchestre majestueux et une chorégraphie quelque peu... déconcertante !" voilà les explications allant avec la publicité sur Youtube.

À ne pas rater