Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

The Tehran Times : le blog iranien qui dévoile les modeuses de Téhéran

Qui a dit que les Iraniennes ne s'intéressaient pas à la mode ? Depuis un an, le blog The Tehran Times fait la part belle aux modeuses avec des street style colorés, réalisés dans les rues de Téhéran.

Pays champion des rhinoplasties (qui l'eût cru, 200 000 interventions sont pratiquées chaque année), l'Iran n'est pas en reste quand il est question de mode. Depuis un an, le blog The Tehran Times s'échine à dévoiler une nouvelle facette de Téhéran, offrant une tribune aux modeuses grâce à des street styles.

Derrière le premier site du genre en Iran, un homme, Araz Fazaeli. Etudiant de l'école Esmod à Paris, il a lançé il y a de cela un an The Tehran Times, un blog pionnier dans le pays, pour montrer une autre facette de l'Iran et de ses habitantes. "On dirait que les femmes iraniennes sont soit malheureuses, soit modernes. J'ai envie de dire qu'elles sont les deux, comme dans toute société. Et parler de leur malheur ne va pas les aider. Par contre, essayer de trouver des histoires positives et motivantes peut le faire, et cela peut changer les choses."

Ainsi, le blog distille quantité de clichés pris dans la rue. Les femmes, souvent jeunes, y apparaissent pour certaines le visage caché. Mais ce qui ne trompe pas, c'est leur look et leur goût pour l'accessoirisation. Soumises à un régime qui les oblige à dissimuler leurs cheveux et leurs corps, elles n'en sont pas moins féminines, mieux, tendance.

Au fil des street styles, on découvre un Téhéran coloré, peuplé de jeunes femmes qui portent imprimés, chaussures à strass, sacs et bracelets de marque, mais aussi jean troué et sneakers compensées. Surtout, les looks font la part belle à la couleur, et on croise des sacs orange flashy, des trenchs jaunes, des foulards et chaussures fluos. "Le gouvernement oblige les femmes iraniennes à couvrir en partie leurs cheveux et leurs corps", explique Araz Fazaeli. "Mais c'est à elles de choisir comment les couvrir. Et ça renforce leur créativité."

Et le défi est de taille. "Réussir à paraître sophistiquée en portant un foulard sur la tête et un long manteau est à mes yeux un phénomène de mode."

À ne pas rater