Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

The Mentalist, Robin Tunney : ''J'espere que je ne suis pas John le Rouge !''

Invitée au Festival de Monte-Carlo en juin dernier, aux côtés de Joe Mantegna venu défendre "Esprits Criminels " et Gabriel Mann pour "Revenge", Robin Tunney est revenue sur la saison 5 de "The Mentalist". Alors que la 6ème saison sera peut-être la dernière, la belle brune nous a parlé de John Le Rouge, de la relation de son personnage (Teresa Lison) avec Patrick Jane (Simon Baker) et de ses appréhensions sur la fin de la série. Rencontre.

Peut-on s'attendre à une histoire d'amour entre votre personnage et Patrick Jane ? Le souhaitez-vous ?

Je pense qu'il y en a déjà une, bien qu'elle soit platonique, et pas vraiment romantique. Une partie de moi trouverait d'ailleurs cela assez beau que cela reste ainsi, car Bruno Heller (le créateur de la série) ne m'a pas dit quelle tournure la relation allait prendre. Mais je dois l'avouer, une autre partie de moi se dit: "Alala, il est tellement beau !" Après tant d'années, on pourrait quand même s'embrasser. Au moins une fois ! Quoique maintenant, ce serait comme embrasser mon frère vu la manière dont nos personnages ont évolué.

Dans la dernière saison la relation entre vos personnages a justement beaucoup évolué...

Oui, Tout à fait. À partir d'un moment, Jane se mouille vraiment pour Lisbon, il la protège et de manière totalement désintéressée. Et j'ai envie de dire "enfin" car elle a tellement fait pour lui qu'à un moment il se devait de faire quelque chose lui aussi pour elle. Autrement elle aurait eu l'air d'une sorte de chien que l'on rejette et qui revient toujours vers son maitre. Je pense que ce geste a beaucoup rapproché les deux personnages.

Jane et Lisbon sont sur le point d'attraper John Le Rouge. Si cela arrive, la fin de la série aura-t-elle sonné ?

Ça va dépendre de la réaction des fans je crois. Mais je pense qu'ils ne regardent pas la série pour la traque de John Le Rouge mais plutôt pour voir Jane résoudre avec brio des crimes. C'est un personnage que ni "Les experts" ni même "Esprits criminels" ont. Mais Bruno Heller ne sait pas comment ça se terminera. Par contre il a dit que John Le Rouge serait attrapé dans la saison 6.

Comment la recherche de John le Rouge peut-elle durer si longtemps, sans même lasser les spectateurs ?

Tout d'abord, je vous jure que je ne sais toujours pas qui est John Le Rouge. Mes parents ne me croient pas ! Et je ne sais pas non plus si c'est au dernier épisode de la saison 6 qu'on va le découvrir. J'espère juste que ce n'est pas moi ! En fait, John le Rouge est devenu plus qu'une personne. Il est comme une force, si énigmatique que les spectateurs s'y accrochent. Mais Je pense que les gens regardent avant tout la série pour Simon. Parce qu'il est tellement charismatique.

Le tournage de "The Mentalist" est-il éprouvant ?

A l'époque de la série "Prison Break" (ndlr : elle incarnait Veronica Donovan dans la saison 1), je tournais à peu près deux jours par semaine. Donc, j'avais le temps de me promener avec mon chien par exemple. Mais à mon arrivée dans "The Mentalist", j'étais complètement paniquée : j'appelais tout le temps mon père pour lui dire que c'était trop, que je n'allais pas y arriver. Il me disait: "Robin, ne gâche pas tout s'il te plait! Il y a beaucoup trop d'argent en jeu !" Mais je me suis habituée. La mémoire est comme un muscle finalement, plus vous l'utilisez, plus rapidement vous retenez vos répliques. C'est vrai que, si vous calquez votre vie sur votre travail, vous n'avez personne le week-end qui prend soin de vous. Ça vous rend très ennuyeuse. Je suis tellement ennuyeuse (rires) !

La plupart des fans pensent que la saison 5 est la meilleure de la série, êtes-vous d'accord ?

J'espère (rires) ! C'est la dernière qui a été diffusée et j'aime à croire que l'on s'améliore de saison en saison. La saison 5 a été très intense c'est vrai, il y avait beaucoup plus d'action, de suspense on en sait un peu plus sur John Le Rouge et sur le passé de Patrick Jane. Des mystères se soulèvent, c'est bien pour faire patienter le spectateur.

Comment vous sentez-vous à l'idée de faire vos adieux à la série lorsqu'elle sera terminée ?

Pour être honnête, très partagée. Mais jouer un rôle différent et nouveau après autant de temps, ce sera très excitant. Mais d'un autre côté ça me rend triste, parce que l'équipe est devenue comme ma famille. C'est un immense chapitre de ma vie. Plus long que le lycée et l'université quand on y pense! Surtout, j'ai peur de ne plus savoir prendre des décisions seule. J'ai été tellement occupée, neuf mois par an. C'était comme faire de la prison en quelque sorte. On vous dit à quelle heure vous réveiller, comment vous habiller, quoi dire, à quelle heure manger, quoi manger. A la fin de la série j'ai bien peur de me retrouver rapidement à crier "Viiite, donnez-moi une autre série, je suis perdue! Je ne sais plus quoi faire !"

Propos recueillis par Aurélia Baranes

À ne pas rater