Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

The Master : L'evolution capillaire de Joaquin Phoenix

L'évolution capillaire de Joaquin Phoenix
L'évolution capillaire de Joaquin Phoenix

Chanteur de country, empereur romain ou ex-soldat qui perd les pédales, en presque 30 ans de carrière, Joaquin Phoenix a prouvé qu'il pouvait se glisser dans tous les rôles, même les plus barrés. De retour au cinéma ce mercredi dans le nouveau film de Paul Thomas Anderson "The Master" (pris en grippe par Tom Cruise) avec la belle Amy Adams, il rappelle à ceux qui l'auraient oublié qu'il compte parmi les plus doués de sa génération. Ce qui est un peu moins vrai côté coiffure, où l'acteur peine à trouver son style. Focus en images sur son évolution capillaire.

Le jeu chez Joaquin Phoenix est une passion qui s'est exprimée très jeune. C'est en 1983, à seulement 9 ans, que le garçon originaire de Porto Rico fait ses débuts à la télévision. De série en téléfilm, il pose les jalons de sa future carrière, donnant la réplique à la jeune Nicole Kidman en 1995 dans "Prête à tout" de Gus Van Sant, tournant avec Jennifer Lopez, Claire Danes et Sean Penn dans "U-Turn" et au côté de Nicolas Cage dans "8 mm".

Mais le vrai tournant date de 2000, lorsqu'il apparaît en fils déçu avide de pouvoir dans "Gladiator", le film de Ridley Scott aux 5 Oscars qui a aussi propulsé la carrière de Russell Crowe. Un rôle de "méchant" qui lui vaut une nomination à l'Oscar du Meilleur Second Rôle. Le futur ne sera que plus riche, avec de nombreux succès au box office : "Signes" (2002) de M.Night Shyamalan, avec qui Joaquin Phoenix tourne à nouveau dans "Le Village". En 2005, l'acteur se glisse dans la peau de Johnny Cash, célèbre chanteur de musique country, dans "Walk the Line". Sa partenaire, Reese Witherspoon, décroche l'Oscar de la Meilleure Actrice. Joaquin Phoenix devra se contenter d'une nomination.

Deux duos glamour suivront, avec Eva Mendes dans "La nuit nous appartient" et Gwyneth Paltrow dans "Two Lovers". Puis... plus rien ou presque. Fin 2008, l'acteur annonce son envie de quitter le métier et de se reconvertir... dans le rap. En 2009, il laisse pousser barbe et cheveux et semble plonger dans la dépression. Une traversée du désert qui n'est en réalité qu'un canular, filmé par Casey Affleck. En 2011 sort "I'm Still Here", un vrai-faux documentaire osé de la part d'un acteur qui semble n'avoir peur de rien. Pas même d'incarner un ex-soldat qui perd pied, sous l'influence de l'alcool et d'un gourou dans "The Master", qui sort aujourd'hui en salle.

Si sa carrière est variée, son parcours capillaire l'est tout autant. Jeune premier à la mèche cracra, Joaquin Phoenix s'est longtemps cherché, entre boucles, mèche, coiffure à la papa et mi-long destroy. A presque 40 ans, son style s'est finalement assagi.

Retour en images sur l'évolution capillaire de Joaquin Phoenix, aujourd'hui à l'affiche de "The Master".

C.B.

À ne pas rater