Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Sylvie Vartan évoque la mort de sa mère : "C'est un vide terrible"

Sylvie Vartan se confie au magazine Gala sur la terrible épreuve que fut la mort de sa mère, Ilona.
4 photos
Lancer le diaporama

Dans les pages de Gala, Sylvie Vartan se confie sur un évènement tragique de sa vie : la perte de sa mère. Une épreuve dont elle ne se remet pas, alors que la douleur semble toujours aussi vive sept ans après son décès.

Sylvie Vartan a accepté de revenir sur la mort de sa mère, Ilona, lors d'une interview donnée au magazine Gala. La chanteuse lui consacre même un livre, "Maman...", à paraitre ce 21 avril 2016. A cette occasion l'ex-femme de Johnny Hallyday se confie sur la douleur innommable d'une telle perte avec des confessions puissantes et pleines d'émotion.

"Elle me manque terriblement. J'ai envie de lui dire tous les jours : 'Je t'aime'"

Si Sylvie Vartan a perdu sa mère il y a déjà sept ans, la douleur, elle, est loin de s'être estompée. "J'avais besoin de sa chaleur rassurante. Elle était là tout le temps. Avec ma vie tumultueuse et mes tournées nombreuses, j'avais besoin d'elle. Dès que j'arrivais quelque part, la première personne que j'appelais, c'était ma mère", raconte-t-elle.

Celle qui peut être fière de sa petite fille Ilona Smet (qui honore le prénom de son arrière-grand-mère) se souvient aussi de sa souffrance dès les débuts de la maladie de sa mère. "La peine que je ressentais à ce moment-là était proportionnelle à l'amour que j'éprouvais pour elle. Encore aujourd'hui, je n'arrive pas à me défaire de son emprise, à devenir adulte. Inconsciemment, j'avais le sentiment que grandir précipiterait notre séparation", confie-t-elle encore. D'ailleurs, la chanteuse de 71 ans a la sensation qu'elle ne se relèvera jamais totalement de cette peine. "Elle me manque terriblement. J'ai envie de lui dire tous les jours : 'Je t'aime'. D'ailleurs, je le fais. C'est un vide terrible, un déchirement. Ce n'est plus la même chose. La douleur est immense. Je ne m'en remettrai jamais", déclare-t-elle à Gala.

Celle qui ne s'est jamais défaite de son enfance en Bulgarie explique pourtant qu'elle ne va "pas se laisser aller à son chagrin égoïstement". En mère et grand-mère protectrice, Sylvie Vartan avance pour ses deux enfants, David Hallyday et sa fille adoptive, Darina, mais aussi pour ses petits-enfants, Ilona, Emma et Cameron. Une femme forte comme on en fait peu.

À ne pas rater