Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Success Story : l'histoire du vernis

Le vernis, une tradition bien plus vieille que l'on ne pourrait penser.
Le vernis, une tradition bien plus vieille que l'on ne pourrait penser.
On pense connaître l'essentiel de notre nouvel accessoire fétiche : le vernis. Pourtant, peu savent vraiment d'où il tire son origine et ce qui a contribué à sa célébrité. Puretrend revient sur la success story d'un incontournable de notre vanity.

On pourrait penser que l'aventure du vernis commence avec Revlon dans les années 30, pourtant, son origine, sous d'autres formes, date d'il y a bien plus longtemps. Retour en arrière. Plus de 3000 ans avant Jésus Christ, les Chinois aimaient se teindre les ongles. Leur recette secrète se composait de gomme arabique, de blanc d'oeufs, de gélatine et de cire d'abeille ou encore de poudres de fleurs mélangées à de l'alun. Tout comme le henné en Égypte à la même époque, il suffisait de laisser poser la pâte pour qu'elle colore le bout des doigts. Il devient alors un moyen d'afficher son appartenance sociale selon les couleurs, or, argent ou des nuances plus ou moins foncées. Heureusement que cette échelle n'a plus de valeur aujourd'hui sinon nos choix seraient beaucoup plus limités.

La beauté des ongles se fait ensuite plus discrète jusqu'au XIXe siècles où hommes et femmes les entretiennent à l'aide d'huiles parfumées et de peau de chameau pour les rendre plus clairs et brillants. C'est dans cette période que le matériel de manucure s'améliore. En effet, on dit adieu aux ciseaux en métal et à l'acide pour nos cuticules et l'on découvre les bénéfice du bâton de bois. Une pratique qui s'est notamment démocratisé par le lancement des sets de manucures en 1917. Un peu avant, c'est la lime telle qu'on la connaît qui fait sensation. Flowery Manicure Products, une boutique new-yorkaise spécialisée dans les limes, invente la lime en carton et en papier Emeri.

Côté laque, alors que les vernis de protection commencent à se faire connaître, la peinture automobile progresse et laisse une empreinte sur ce milieu. Ainsi, la manucure Beatrice Kaye, qui officie à la MGM, se sert des premiers vernis sur les stars de cinéma et l'applique sur l'ensemble de l'ongle, mais laisse la base vierge. La moon manucure si tendance l'année dernière est donc né en 1925. Les stars d'Hollywood comme Jean Harlow et Rita Hayworth contribuent alors à l'avènement du vernis (principalement rouge). De là découle la sortie de dissolvants, d'huiles pour les ongles ou encore de repousse-cuticules. L'attention portée à la beauté des mains se développent.

Des innovations qui mènent en 1932 à la formidable histoire de Revlon. Cette marque est née de Charles Revson, de son frère et du chimiste Charles Lachman. Le trio préféré des femmes crée un procédé à base de pigments qui rend les laques plus opaques et offre un plus grand choix de couleur. Partie de rien, la marque Revlon commence à se faire connaître et son créateur met la main à la patte pour imposer son innovation. Chose réussie puisque le succès arrive assez vite. Ils lancent ainsi rapidement les vernis et rouges à lèvres assortis qui vont également remplir toutes les attentes des femmes. En 1945, les couleurs explosent et l'offre s'étoffe.

Depuis, les vernis ne cessent d'être de plus en plus créatifs. Des vernis métalliques enrichis en particules pailletés des années 70, aux premiers vernis parfumés en 1990, à la French Manucure dix ans plus tard pour finir par les différentes manucures caviar, velours ou craquelées d'aujourd'hui, le vernis s'installe progressivement comme un indispensable et devient un accessoire stylé à part entière. Bien avant l'arrivée de nos marques de référence comme Essie ou O.P.I., Chanel avait déjà fait sensation en créant des vernis cultes. En effet, en 1995, le premier objet de désir, le Rouge Noir, fait sensation à la suite du défilé. Succès renforcé par Pulp Fiction où la sexy Uma Thurman avec son carré noir porte cette nuance sur ses ongles, ou comment devenir un incontournable. Tant et si bien que ses flacons sont aujourd'hui des coques de téléphone et cette couleur se trouve dans quasiment toutes les salle de bains. Coup de maître reproduit en 2010 avec Particulière, un taupe qui s'est très vite retrouvé en rupture de stock.

À l'heure actuelle, le vernis est un indispensable. Les marques et les femmes se montrent de plus en plus créatives. Alors que le nail art était une discipline très spécifique il y a quelques années, il se fait une place de plus en plus importante et tout le monde s'y essaye. À l'aide de tops coats toujours plus élaborés, de marques de plus en plus pointues, toutes les créations sont accessibles et l'on en profite. Que l'on suive les tendances ou non, le vernis est incontournable. Si vous avez un doute, regardez les mains des femmes dans les transports en commun et découvrez un arc-en-ciel qui va illuminer votre journée et vous donner des idées.

Clémentine Santerre

À ne pas rater