Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Strictly Criminal : Johnny Depp dans un de ses plus grands rôles

5 photos
Lancer le diaporama

"Strictly Criminal" retrace la vie du gangster irlandais James "Whitey" Bulger. Dans ce rôle, Johnny Depp irradie littéralement et trouve un personnage à sa mesure. Pour s'en convaincre, il n'y a qu'à regarder quelques images. La transformation de l'acteur est impressionnante et donne encore plus de force à un film qui n'en manque pourtant pas...

Le quartier de South Boston dans les années 70. L'agent du FBI John Connolly (Joel Edgerton) convainc le caïd irlandais James "Whitey" Bulger (Johnny Depp) de collaborer avec l'agence fédérale afin d'éliminer un ennemi commun : la mafia italienne. Le film retrace l'histoire vraie de cette alliance contre nature qui a dégénéré et permis à Whitey d'échapper à la justice, de consolider son pouvoir et de s'imposer comme l'un des malfrats les plus redoutables de Boston et les plus puissants des États-Unis.

Ce qui frappe dès les premières images de "Strictly Criminal", c'est Johnny Depp. Sa transformation physique est tout simplement ahurissante. Visage émacié, traits acérés et durs, cheveux coiffés en arrière et légèrement dégarni, le comédien n'a plus rien d'un sex-symbol, mais il émane de son personnage une force et une violence peu commune. A le voir, on dirait un serpent. Au cours du film, on s'apercevra rapidement qu'il en a le sang-froid et l'attaque fatale. Dans "Strictly Cirminal", Johnny Depp est grand, tout simplement impressionnant. Son jeu tout en retenue, sans fioritures font de James "Whitey" Bulger, un homme éminemment dangereux qui inspire la peur, y compris chez ses proches. Et pourtant, pour lui aussi, il s'agit d'une descente aux enfers. Petit truand des quartiers sud de Boston, il a fait de la prison, mais il aime sa maman et son fils plus que tout. Quand les deux décèdent à quelques années d'intervalle, Bulger glisse. Sociopathe, paranoïaque, il devient de plus psychopathe et ne supporte plus la trahison, la contraction ou la moindre erreur.

Un casting exceptionnel

Mais ce film n'est pas seulement un biopic, même si l'histoire est vraie. C'est avant tout une tranche de vie américaine. Son frère est député, un de ses amis est agent du FBI, leurs liens sont troubles et les mélanges courants. Tous ont grandi à l'école de la rue et ont appris deux choses fondamentales : le respect et la loyauté. Comme en plus, tous ces hommes sont joués par des acteurs tout aussi remarquables que Johnny Depp (Joel Edgerton, Benedict Cumberbatch ou encore Kevin Bacon...), on a droit à une galerie de personnages complexes aux trajectoires différentes et pourtant si proches.

Un film qui compte

Gangster à l'ancienne qui aide les vieilles dames à traverser la rue ou à ranger leurs courses, qui donne une chance aux jeunes qui ont du cran, il s'oppose d'abord aux Italiens qui lui contestent le contrôle de la ville et qui veulent prendre leur pourcentage sur ses petites affaires. Un peu court pour s'en occuper lui-même, il pense que ses vieux amis du FBI peuvent peut-être s'en charger. L'alliance antinomique entre les deux parties va pourtant lui permettre de devenir le baron de Boston. Finalement, cela fait beaucoup de mots pour expliquer une situation qui est déjà totalement dans le titre. En effet, "Strictly Criminal" peut se traduire comme "le crime incarné". On n'aurait pas mieux défini James "Whitey" Bulger. Et ce polar à l'ancienne acquiert alors une force majestueuse. Violent et âpre, "Strictly Criminal" est un certainement un film qui comptera et pas seulement dans la carrière de Johnny Depp qui, il faut quand même le souligner, signe un retour au sommet, et avec éclat !

Grégory Curot

À ne pas rater