Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Stephen Collins : blacklisté après les aveux de pédophilie

C'est un sacré cataclysme qu'est en train de subir Stephen Collins. Depuis les révélations de faits de pédophilie, l'acteur se voit blacklisté du petit et grand écran. Sa carrière est quasiment terminée.

C'est toute une génération qui est encore sous le choc des dernières révélations concernant Stephen Collins. Pendant plus de dix ans, l'acteur a campé le personnage du parfait père de famille dans la série "7 à la maison", celui du révérend Camden, mari et papa exemplaire d'une tribu de sept enfants.

Il y a un peu plus d'une semaine, on apprenait avec stupeur que l'acteur avait des penchants pédophiles. Alors en conflit avec son ex-épouse, Faye Grant, cette dernière avait divulgué les enregistrements audio de leur thérapie de couple datant de 2012, dans lesquels il avouait avoir eu des gestes déplacés envers des mineurs. Le site TMZ en avait reçu une copie et s'était empressé de diffuser l'info qui avait enflammé la Toile.

Depuis ces révélations fracassantes qui choquent une Amérique puritaine, mais aussi le monde entier, l'acteur fait face à un "blacklistage" en règle. Il a tout d'abord été évincé du casting de la suite du film "Ted" : "Ted 2". On a également su que son apparition dans la série "Scandal" avec Kerry Washington ne sera pas diffusée. La production envisage en effet de supprimer les scènes dans lesquelles il apparaissait avant de diffuser les épisodes.

"7 à la maison" blacklisté des chaînes américaines

Mais on apprend aussi via TMZ que les chaînes UP TV et TV Guide Network ont décidé de mettre fin aux rediffusions des épisodes de "7 à la maison". Si le public accueille bien la nouvelle, les acteurs un peu moins. Niki et Sam Saletta, qui ont tous les deux eu un (petit) rôle dans la série, se plaignent aujourd'hui d'être privés de royalties. Néanmoins, ils ont confié au site TMZ que l'acteur n'avait jamais eu de gestes déplacés sur le tournage. Une précision qu'avait déjà apporté Catherine Hicks, qui jouait le personnage d'Annie Camden, la femme du révérend, et qui a été la première à réagir à ce scandale. En tout cas, cette affaire est loin d'être terminée et la suite pourrait se révéler très grave pour Stephen Collins.

À ne pas rater