Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Stephane Rolland

Défilé Stephane RollandParis Printemps-Eté 2013
Défilé Stephane Rolland Paris Printemps-Eté 2013

L'envolée lyrique de Stéphane Rolland

Son solfège manifestement maîtrisé, Stéphane Rolland a apposé à sa partition Haute Couture les justes altérations. A l'image d'une page immaculée modulée de quelques dièses, le créateur offre une collection strictement teintée de noir et blanc au Palais de Tokyo.

Le morceau, malgré les apparences n'est pourtant pas composé pour un simple duo. Formant une haie d'honneur aux silhouettes longilignes, des vestales donnent consistance au décor sonore armées de leurs violons, comme les détails techniques apportent du relief aux allures rigoureusement sculpturales.

Du verre coulé notamment éclaire la pureté de la coupe d'une robe bustier ou encore des perles noires peuvent illuminer un pantalon blanc. Mais Stéphane Rolland arrive également à souligner l'éclat de ses créations avec la délicatesse et la fragilité de bulles de mousselines.

Les antagonismes ne cessent de se démentir. La netteté de la cape inversée ne fait que cacher la complexité de la structure. Un faux semblant au service de la fluidité, alors encore plus naturelle que celle du drapé de la traîne d'une robe répondant pourtant avec perfection au déhanché du mannequin qui la porte.

Dénuder les cuisses ne leur rend pas non plus leur liberté. Si le créateur les dévoile, il ne renonce pas à la longueur, les emprisonnant dans des robes. Une obsession qu'il pousse jusque dans la présentation d'une combinaison pantalon dont les deux jambes s'allongent jusqu'à en laisser traîner leurs pans dans leur sillage.

La partition jouée par Stéphane Rolland pour ce Printemps-Eté 2013 lui a valu un standing ovation, de Kim Kardashian et Paz Vega notamment assises au premier rang, alors que s'avançait la mariée en tailleur pantalon et cape d'héroïne et cheveux blanc. Son nom, Carmen Dell'Orefice, toujours mannequin à 81 ans. Applaudissements.

Marijke Zijlstra

À ne pas rater