Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

SOS beauté : comment bien choisir son pinceau ?

Les pinceaux sont la clé d'un maquillage réussi. Encore faut-il bien les choisir...
Les pinceaux sont la clé d'un maquillage réussi. Encore faut-il bien les choisir...

Quand il est question d'accessoire de maquillage, on a souvent tendance à s'emmêler les pinceaux. On sait qu'il nous en faut et qu'ils peuvent faire des miracles, même avec un maquillage médiocre, mais on n'a pas forcément le réflexe de les dégainer. Ils permettent un maquillage plus uniforme et qui dure plus longtemps. Il en existe des centaines et le juste choix n'est pas évident. Quel pinceau pour quelle utilisation ? Puretrend fait le point.

L'achat d'un pinceau ne se fait pas à la légère. Ils sont spécifiquement conçus pour un usage en fonction de la qualité et de la taille de leurs poils, de l'épaisseur de la surface ou encore de la longueur du manche.

Les poils :
Ils existent deux types de poils différents : les synthétiques et les naturels. Les premiers sont utilisés pour appliquer les textures grasses comme le fard crème, le rouge à lèvres, le fond de teint, le gloss ou encore l'anti-cernes. Les poils naturels servent quand à eux pour les textures poudres comme les ombres à paupières ou le blush par exemple.

La forme :
Les pinceaux rectangle et biseauté sont très précis et permettent respectivement de dessiner des traits et d'atteindre des endroits fins. À l'inverse, les pinceaux ronds et fournis sont parfaits pour les plus gros oeuvres comme déposer et travailler les poudres. Les plats, quant à eux, excellent dans l'art d'étaler la matière.

Les outils pour le teint :
Pour le travail de notre mine, on adopte tout d'abord pour un pinceau plat et en poils synthétiques bien serrés qui va servir à étaler le fond de teint. Le manche est souvent assez long afin qu'il soit plus pratique à manier sur l'ensemble du visage.
Le blush se pose avec un pinceau en poils naturels souples. Assez épais et touffus, il est taillé en arrondi pour pouvoir sculpter les zones sous la pommette si besoin est.
Le pinceau pour la poudre libre est également en poils naturels et souples, mais il a une forme plus ronde et est plus fourni que le pinceau à blush.

Les pinceaux pour un regard de biche :
Il existe trois différents types de pinceaux pour les ombres à paupières. L'applicateur mousse permet d'estomper, le biseauté offre une grande précision pour le ras des cils par exemple, et celui pour l'aplat des couleurs est arrondi en poils naturels et courts assez souples, parfait pour déposer du pastel sur nos paupières.
Pour les expertes, il est recommandé de dessiner son trait de liner au pinceau. Dans ce cas, on le choisit plat, fin et biseauté avec des poils synthétiques presque rigides.
Le maquillage des sourcils se peaufinent également avec cet accessoire. Il doit alors être très rigide et biseauté pour bien accrocher le fard aux poils.

Le pinceau pour les lèvres :
Pour se colorer la bouche avec les couleurs de la saison, on opte pour un pinceau fin en poils synthétiques. Qu'il soit pointu ou rectangulaire, il ne doit pas être trop épais pour garder la précision du mouvement pour le contour des lèvres.

Clémentine Santerre

À ne pas rater