Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Sophie Marceau : son fils Vincent lui fait une déclaration d'amour sur Instagram

Sophie Marceau est allée à New York passer du temps auprès de son fils, Vincent Zulawski.
4 photos
Lancer le diaporama

Il y a quelques jours, Sophie Marceau a posé ses valises à New York. L'occasion pour elle de flâner à Central Park et de s'immortaliser au milieu des pâquerettes. L'actrice a aussi profité de ces vacances pour passer du temps avec son fils, Vincent Zulawski, installé dans la grosse pomme.

Après son voyage en Asie, qui lui a permis de vérifier que sa popularité là-bas était toujours intacte, c'est aux Etats-Unis que Sophie Marceau s'est rendue. A New York, l'actrice a choisi de se détendre et de profiter de la quiétude que lui offre Central Park, poumon vert en plein coeur de Manhattan, dont elle a loué la propreté sur Instagram, taclant au passage les Parisiens et les crottes de chien.

Alors qu'on s'interrogeait sur la raison de son séjour outre-Atlantique (un film en préparation ?), le mystère s'est éclairci grâce à un cliché, partagé par son fils, Vincent Zulawski, sur les réseaux sociaux. Sur ce dernier, posté la semaine dernière, on voit le jeune homme aux côtés de sa mère, loin de ses looks hot arborés à Hong Kong, en T-shirt loose. En légende, il confesse que sa mère lui manque et parle d'elle comme "de l'être humain le plus extraordinaire sur terre". Une belle déclaration d'amour...

Un duo complice

Menton barbu et carrure d'adulte, Vincent Zulawski a bien grandi. Aujourd'hui âgé de vingt ans, le jeune homme est installé à New York, où il étudie le cinéma. Lui qui a baigné depuis tout petit dans un milieu artistique a choisi de suivre la voie tracée par son père, Andrzej Zulawski, disparu en février dernier à 75 ans. Le réalisateur polonais a tourné une dizaine de films au cours de sa carrière, sans compter les nombreuses oeuvres qu'il a signé en tant qu'écrivain.

Dans un entretien accordé à Paris Match, Vincent Zulwaski a confié que son père l'avait appelé et "qu'au timbre de sa voix, il avait compris." "Il était fier et sans concession. Je savais qu'il n'allait pas se soigner, qu'il allait foncer vers la mort. Il est resté libre jusqu'au bout". Une disparition qui l'a rapproché un peu plus de sa mère, avec qui les moments passés sont devenus encore plus précieux.

À ne pas rater