Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Sophie Marceau : la plus franche des actrices en 10 phrases cultes

Sophie Marceau est l'actrice chérie de la France et nombreux l'adorent pour deux choses : son jeu d'actrice et son franc-parler. Aujourd'hui, c'est ce deuxième point qui nous intéresse, l'occasion d'établir une petite liste de ses 10 phrases cultes. 

Oui, Sophie Marceau est aussi pétillante qu'elle est franche. Et la beauté brune que le public a découvert dans "La Boum" n'a jamais peur de dire ce qu'elle pense en public. Aujourd'hui, on vous fait donc un petit best-of de ses phrases... jamais égalées toujours assumées !

Sur Francois Hollande et le Gayet Gates (magazine GQ avril 2014) : "Il a des maîtresses et quand on le sait, il refuse d'en parler. Un mec qui se conduit comme ça avec les femmes, c'est un goujat."

Sur ses enfants, qu'elle protège des médias (France 5, 2010) : "Je joue à fond la carte maman. Je ne leur montre pas mes films. Ce n'est que très récemment que mon fils a vu deux de mes films. Je ne les sors jamais avec moi dans les lieux publics où il y a des photographes. Pour moi, c'est comme si je leur mettais un poids sur le dos"

Sur la lâcheté masculine (magazine Vogue Paris avril 2014) : "La peur qu'éprouvent trop d'hommes à avoir affaire à des femmes indépendantes et intelligentes, ayant les mêmes droits, les mêmes chances qu'eux, les mêmes capacités. Ces hommes qui, pour affirmer leur virilité, cherchent à s'accaparer tous les pouvoirs, ont finalement peur de ne pas être à la hauteur du Héros que tout homme se devrait de devenir. Mais il est où le Héros ? Nulle part."

Le cinéma français (Première, février 2013) : "Aujourd'hui, le cinéma français est un peu comme ces nouvelles bagnoles. (...) Elles sont trop rondes, elles manquent de caractère."

Voir un psy (Elle, 1999) : "Je ne vais pas chez le psy, je fais des interviews. C'est gratuit et il y a de jolie photos qui vont avec."

Son amour pour sa mère (Elle, 2007) : "A 12 ans, j'ai fait une déclaration d'amour à ma mère, en lui disant que jamais je ne pourrais aimer quelqu'un plus qu'elle."

Les baisers avec la langue : "Je déteste les baisers avec la langue... C'est dégueulasse, on dirait du porno !"

Cannes (2011) : "Si je suis au Festival de Cannes et que personne ne me reconnaît, c'est dur..."

Son enfance et ses parents (Paris Match, mars 2014) : "ils travaillent 18 heures par jour pour des salaires de misère. L'argent manquait constamment. (...) Mes parents étaient très sains et généreux. Ils nous ont appris le travail bien fait, honnête. Ils en ont bavé, sans jamais courber l'échine, sans jamais renoncer."

Son nom, toujours vendeur (Paris March, novembre 2012) : "Si mon nom donne plus de poids au film, tant mieux !"

À ne pas rater