Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Sonia Rolland topless : "On peut s'afficher sans vulgarité"

On sait tous à quel point les détracteurs se font un malin plaisir de gâcher les publications Instagram des stars. Dernière victime en date, Sonia Rolland, dont la photo topless publiée par son compagnon a créé la polémique. 

La semaine dernière, Jalil Lespert, compagnon de Sonia Rolland, publiait fièrement une photo topless de l'ex-Miss France sur les réseaux sociaux. Si beaucoup ont loué les formes de la trentenaire, les détracteurs, toujours présent, se sont dit choqués par ces photos, mentionnant le fait que Sonia soit maman. Des critiques auxquelles Sonia Rolland a tenu répondre à travers un entretien donné au Journal du Dimanche. Féministe engagée, elle dit vouloir lutter pour la liberté des femmes, et surtout la liberté de leurs corps :

"A 35 ans, j'ai la chance de pouvoir encore montrer mon corps. A travers cette photo, j'ai voulu envoyer un message aux femmes : soyez fières de ce que vous êtes."

La jeune femme estime que la fierté d'une femme passe par son corps et que l'afficher ne rime en rien avec vulgarité. Militante depuis toujours, la franco-rwandaise prouve une fois de plus qu'elle n'a pas la langue dans sa poche.

Rwanda, activisme et parcours

Présente à la Mostra de Venise, la belle en a profité pour se livrer à Ludovic Perrin. Son Rwanda natal, dont elle est très fière revient souvent dans la discussion. Elle se dit passionnée par le pays et par la manière dont le Rwanda a réussi à se relever après le génocide de 1994. C'est d'ailleurs à Kigali qu'elle a rencontré son compagnon, qui y réalisait un film. Sonia compte elle aussi passer derrière la caméra, non plus pour des documentaires, mais pour un film destiné au grand écran. Dominique Farrugia vient d'accepter de financer son premier long métrage autobiographique. De son arrivée en France à son couronnement en 2000, son parcours y sera décrypté sans fausses notes.

À ne pas rater