Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Sondage : une fois mariés, les hommes ne se préoccupent plus de leur physique

Jusqu'à quel âge accorde-t-on de l'importance à son apparence ? Une étude vient nous rappeler - si on en avait besoin - que les femmes font plus attention à leur physique que les hommes. Plus étonnant, le sondage indique qu'une fois installés dans une relation stable, ces messieurs ont tendance à laisser tomber leurs efforts.

Qui n'a jamais constaté qu'une fois en couple, on avait un nette tendance à s'empâter ? La faute aux mauvaises habitudes et à la fin de la "période de probation" qui caractérise le début d'une relation amoureuse. Une étude publiée par le Daily Mail précise ce propos, indiquant qu'après à peine 2 ans de mariage (26 mois pour être précis), les hommes arrêtent de se soucier de leur apparence et stoppent leurs efforts.

Le sondage, conduit sur 2 000 hommes et femmes, souligne combien nous sommes différents sur le sujet. On sait, via une précédente étude, que les femmes se sentent plus à l'aise dans leur corps à 60 ans. Les derniers chiffres indiquent que ce n'est qu'à l'aube de cette soixantaine que nous commençons à relâcher la pression et à moins se focaliser sur notre physique. Exit les régimes parfois farfelus et les expressions désappointées face au miroir, nos peurs s'appaisent.

Chez les hommes, le basculement ce fait encore plus tôt, dès 46 ans. L'étude précise en outre que 7 hommes sur 10 ne se sentent pas inquiets par rapport à leur physique. Si il n'est une source de fierté que pour la moitié d'entre eux, les mâles semblent moins sujets à l'autocritique.

Suivre les tendances et être cool serait-il moins important pour ces messieurs ? Bien sûr, on ne peut pas faire de généralités à partir d'un simple échantillon de la population, mais les hommes semblent moins obsédés par la question. D'ailleurs, 1 tiers des interrogés indiquent manger et boire ce qu'ils veulent, sans se préoccuper des effets sur leur ligne.

Un représentant de Benenden Health, à l'origine de cette étude, explique : "Notre sondage montre que le fait de maintenir notre condition physique n'est plus une priorité à mesure que l'on prend de l'âge. Et il apparaît que les hommes laissent tomber bien plus tôt que les femmes".

L'égalité homme/femme, ce n'est pas encore pour demain...

C.B.

À ne pas rater