Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Sondage : les femmes et leurs fesses, toute une histoire...

Les femmes et leurs fesses, toute une histoire...
Les femmes et leurs fesses, toute une histoire...

En cette rentrée, le site marchand de mode Balsamik s'intéresse à nos postérieurs. Plutôt au rapport que l'on entretient avec cette partie de notre anatomie. Objet de séduction et source de complexes, il ne laisse pas de marbre. La preuve en chiffres.

Plates, généreuses, arrondies ou en goutte d'huile, nos fesses sont une inépuisable source d'obsession. Elles ont beau se terrer dans notre dos, on ne voit qu'elles. Et pour cause, avec l'essor de stars comme Jennifer Lopez, Beyoncé, Nicki Minaj ou encore Kim Kardashian, le fessier est devenu un accessoire de séduction sans pareil. Mieux, c'est un vrai business.

Alors, forcément, on a la pression. Car posséder un booty digne de ce nom semble être la parfaite arme secrète pour affoler la gent masculine et avoir de l'allure dans un jean. Reste que le popotin idéal demeure à la libre appréciation de chacun et qu'il en faut pour tous les goûts.

Ce qui est sûr, c'est que les fesses attirent les regards. Surtout ceux de leurs propriétaires ! Ainsi, selon une enquête Harris Interactive pour Balsamik, une femme sur cinq regarde ses fesses au moins une fois par jour, là où seuls 7% de ces messieurs daignent jeter un coup d'oeil aux leurs.

Un fessier source de complexes pour un tiers des femmes

Surtout, 37% des femmes ne se disent pas satisfaites de leur fessier, au choix pas assez rebondi, trop mou ou trop volumineux. Pourtant, le popotin s'avère être un véritable argument de vente. Ainsi, bien mises en valeur par un pantalon, elles peuvent déclencher l'achat pour 67% des femmes.

Le pantalon et les fesses, c'est aussi une grande histoire d'amour. 73% des femmes interrogées (échantillon de 1 000 femmes de 18 ans et plus) l'assurent : elles ont au moins un pantalon fétiche dont elles ne peuvent absolument pas se séparer.

Haïes, désirées, les fesses n'ont jamais fait l'objet d'autant d'attention. Surtout, elles se montrent aujourd'hui plus que jamais, que ce soit dans des clips sexy, grâce à des tangas hot ou des bimbos ultra actives sur les réseaux sociaux.

Mais montrer son fessier, c'est bien. L'aimer, c'est encore mieux.

Les femmes et leurs fesses, c'est toute une histoire.
Les femmes et leurs fesses, c'est toute une histoire.
67% des femmes sont capables d'acheter un pantalon si celui-ci met en valeur leur postérieur.
67% des femmes sont capables d'acheter un pantalon si celui-ci met en valeur leur postérieur.
À ne pas rater