Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Solidays 2017 : nos looks coups de coeur du festival engagé

Ce samedi 24 juin 2017, Puretrend avait rendez-vous à l'hippodrome de Longchamp pour la 19e édition du festival Solidays. Une journée qui fut forte en looks affirmés, en musique et en émotions. Récit. 

C'est sous un soleil radieux, mais des températures bien plus supportables qu'en milieu de semaine, que ce sont déroulés, ce week-end, les Solidays 2017. Cette 19e édition du festival engagé, et qui prend plus que jamais position pour la prévention contre le sida, a dévoilé un programme musical éclectique et pointu, des discours préventifs puissants et des festivaliers au sens du style aigu. La preuve.

Le style rock en col Bardot

Pour Clara, 20 ans et étudiante en école de commerce, Solidays sera rock ou ne sera pas. La jeune femme mise sur un mini short déchiré, boots à sangles et pour adoucir le tout un top blanc col Bardot, détail qui continue de séduire en cet été 2017. Il faut dire que sous 28 degrés, en ce samedi musical, on a qu'une envie : dénuder ses épaules !

.

La robe longue plissée

Pauline, 18 ans, qui vient de passer son bac en filière ES, mise, elle, sur le combo simple et efficace de la robe longue et Converse. Une tenue aussi confortable que bohème. La jolie blonde porte son choix sur une robe Asos fluide et plissée qui joue légèrement de transparence. Elle peaufine son look de festival avec un rouge à lèvres entre le rouge et le corail qui donne un coup de pep's à l'ensemble !

.

La robe à fleurs rétro

Pour Florence, 22 ans et militante, les Solidays sont synonymes de couleurs et de paillettes (dont elle a recouverte ses paupières). C'est donc dans une robe à fleurs vintage que la pétillante jeune femme accueille curieux et autres fans sur le stand des Soeurs de la Perpétuelle Indulgence dans le Village Solidarité. Et des fleurs, il y en a jusque dans ses cheveux et sur ses chaussures, on adore !

.

La tunique transparente

Impossible de rater Tamila, 20 ans et étudiante en architecture, que nous repérons aux abords de la scène où joue les Strypes. Il faut dire que la jeune femme est audacieuse et affiche un style bien affirmé dans sa tunique transparente H&M sous laquelle elle arbore un haut de maillot de bain coloré et un short en jean noir. La belle termine sa tenue avec des baskets en rappel de couleurs impeccable avec le reste, mais aussi un collier imposant. Un look parfait en ce début d'été caniculaire.

.

Le body façon "Alerte à Malibu"

Pour Julia, 22 ans et étudiante en école de commerce, c'est le body rouge déniché chez Primark, qui n'est pas sans rappeler les maillots de bain d'"Alerte à Malibu", qui fait mouche. Une pièce qui se suffit à elle-même et que la jeune femme associe à un short en jean et une paire de Stan Smith. Il n'en faut pas plus pour briller au milieu de la foule !

.

Solidays 2017 : derrière la musique, un engagement qui ne faiblit pas

Avec une programmation pointue du côté des artistes qui s'y produisent et une horde de festivaliers enthousiastes, l'essence des Solidays reste la lutte contre le Sida, mais aussi la sensibilisation aux maladies sexuellement transmissibles. Pour cela, le festival collabore avec l'association Solidarité Sida pour faire entendre son discours auprès du public. Dans son "Village Solidarité", les Solidays accueillent près d'une centaine d'associations qui traitent des droits humains, de santé ou encore de développement, représentant le Maroc, le Togo, le Liban ou encore la République Démocratique du Congo.

Et s'il y a un stand qui attire l'attention, c'est certainement celui des Soeurs de la Perpétuelle Indulgence. Ce mouvement militant LGBT international collabore d'ailleurs avec le festival depuis son lancement en 1998. Chaque année ces Soeurs d'un nouveau genre donne deux représentations ou "messes" durant lesquelles les membres font entendre, sous couvert d'humour, leurs messages forts. La lutte contre le sida, contre le racisme, la xénophobie ou encore la LGBT-phobie sont autant de leurs combats. Les festivaliers semblent tout aussi investis par la puissance des mots (et des maux) quand, ceux qui n'ont pas pu rentrer dans le Forum Café où est donnée la fameuse "messe" montrent le poing levé face au grand écran qui rediffuse les images.

Nous ne sommes pas étonnés, non plus, de voir certains noms dans la programmation comme ceux de Gaël Faye, Prix Goncourt des lycéens 2016 avec "Petit Pays" dans lequel il évoque le génocide rwandais ; de la chanteuse Imany qui a fait de l'endométriose son combat ; de Kery James, figure de proue du rap conscient ou encore le chanteur M qui clôture le festival en rendant hommage au Mali. Autant d'artistes engagés, mais aussi de styles très différents puisque le rock folk des Strypes s'est marié à la pop de Cocoon ou encore à l'électro deep house de Kungs. Une chose est certaine, l'année prochaine on remet ça !

Héloïse Famié-Galtier.

À ne pas rater