Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Skyfall : comment Daniel Craig a sauvé la saga James Bond

"Skyfall" a failli ne jamais voir le jour. Oui, ce film qui a rapporté 287 millions de dollars en 10 jours de diffusion en Europe et qui sort aujourd'hui aux États-Unis, aurait pu rester dans les tuyaux des studios. Mais c'était sans compter Daniel Craig, bien décidé à bousculer un peu la saga James Bond en choisissant le réalisateur qui serait capable de renouveler les aventures de l'espion. Le casting du film, photographié en Une du magazine Hollywood Reporter, raconte comment "Skyfall" a ressuscité la franchise James Bond.

En 2010, James Bond est mort. À cause de graves problèmes financiers, les studios MGM sont obligés de mettre le James Bond n°23 en pause et cela pour une durée indéterminée. Ce n'est pas la première fois que la saga est en danger, mais cette fois, ça paraît grave. Pourtant en 2009, les prémices de "Skyfall" promettaient un bon film. C'est en croisant Sam Mendes dans une soirée que Daniel Craig a l'idée de lui proposer la réalisation du prochain James Bond. Un joli retournement de situation lorsqu'on sait que le réalisateur de "Away We Go" avait commencé par dire au magazine Entertainment Weekly que Daniel Craig ferait un très mauvais James Bond...

L'objectif de l'acteur aux yeux d'azur, c'est de restaurer l'humour so british de l'agent secret. Mais pour Sam Mendes, il faut aussi bousculer tous les codes établis de la saga. On ne peut que vous conseiller de courir voir "Skyfall" au cinéma pour vous en rendre compte par vous-même : c'est une véritable résurrection que nous offre le réalisateur, même si pour cela il doit malmener quelques personnages.

Encore fallait-il réussir à passer l'année 2010 et la banqueroute des studios. Le réalisateur avoue qu'il a été tenté de quitter "Skyfall" pour s'atteler à d'autres projets. Mais la tentation de réaliser un film James Bond était trop forte : "Pendant que nous faisions les cent pas, attendant les financements, nous avancions tranquillement sur le script. Finalement, on a fini par avoir une bien meilleure ébauche de script que prévu !"

Fin 2010, la situation se débloque et les studios reçoivent de nouveaux budgets. Reste encore à trouver qui incarnerait le grand méchant de l'histoire, Raoul Silva. Encore une fois, c'est Daniel Craig qui résout le problème en allant directement parler à Javier Bardem : "J'étais à une soirée pour récolter des fonds pour Haïti chez Paul Haggis et Daniel est venu vers moi. Il s'est excusé de devoir parler travail et m'a tout de suite demandé 'aimerais-tu jouer dans un film James Bond ?' Et j'ai dit oui. Daniel est l'âme de tout ce projet."

Enfin, il faut trouver les lieux de tournage, ce qui ne sera pas une mince affaire. Sam Mendes doit oublier Mumbai, Cape Town et Johannesburg avant de trouver ce qu'il cherche à Istanbul... Il filmera la superbe scène d'ouverture du film.

Quant aux effets spéciaux, sachez qu'ils ne sont pas si nombreux que ça ! Le réalisateur voulait que tout ait l'air le plus vrai possible, allant jusqu'à reconstruire une rame de métro pour la cascade la plus impressionnante de "Skyfall" ! À titre de comparaison, il y a environ 2 200 plans à effets spéciaux dans "The Avengers", contre 500 dans le 23ème volet James Bond. Et pourtant "Skyfall" en met plein les yeux !

L'implication de Daniel Craig, l'inventivité de Sam Mendes, le jeu d'acteur de Javier Bardem, le sex-appeal de Bérénice Marlohe et Naomie Harris : tout cela a sauvé la saga et donné naissance à "Skyfall", sûrement le meilleur James Bond de Daniel Craig. À voir absolument en salles.

Aurélie Corbin

À ne pas rater