Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Shy'm, fesses à l'air sur Instagram ? Un cliché polémique qui met le doute

Shy'm fait des siennes sur Instagram. Pour changer. La chanteuse qui semblait connaitre une période d'accalmie sur le réseau social, se met de nouveau à nue. Une nouvelle fois, la belle enflamme la Toile et assume totalement. 

Shy'm cul nu sur Instagram, rien de plus normal. On est habitués aux débordements de la Rihanna à la Française. Et la censure ne lui fait certainement pas peur. La chanteuse se remet à ses séances de nu sans tabou et enflamme les réseaux sociaux. Focus sur sa dernière frasque.

Shy'm, l'art de la provocation sur Instagram

Ces derniers temps, Shy'm a le don de déchaîner ses fans. Quand ce n'est pas à coup de dreadlocks et de selfie hot, c'est en posant en tenue d'Eve. Quand on sait que la provocation est un des moteurs du personnage public qu'est la chanteuse, rien d'étonnant à la voir se mettre à nue sur Instagram.

Le cliché montre une femme allongée sur le ventre sur un canapé et il y a fort à parier pour que ce soit Shy'm elle-même. Fesses bien en avant, la photo est légèrement floutée, preuve que, quand même, la belle a un semblant de pudeur. Et elle n'hésite pas à en remettre une couche avec une légende des plus ambiguës. "Don't touch my pussycat", écrit-elle. Un avertissement qui prend tout son sens quand on voit le chat qui montre les crocs sur le fameux cliché. Provocation ultime ou petite blague de son cru ? Shy'm a, en tout cas, le goût des photos polémiques. Rien de nouveau sous le soleil.

Le doute subsiste tout de même quant à savoir s'il s'agit bien de Shy'm ou non. Le débat est ouvert dans les commentaires tandis que deux camps s'affrontent impitoyablement. Et les Shimisoldiers, en véritables agents du FBI sont même allés jusqu'à vérifier si leur idole avait, oui ou non, des tatouages dans le dos. Le mystère demeure pourtant alors que la belle ajoute un hashtag qui renvoi à ce qui ressemblerait à un magazine. Le coup de buzz, lui, est bien réel alors que le cliché est loin d'être passé inaperçu.

À ne pas rater