Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Shy'm, coup d'éclat sur Facebook après l'éviction de Benoit Paire aux JO de Rio

Nouveau scandale aux Jeux Olympiques 2016 de Rio. Après avoir délibérément non respecté les règles de la fédération, Benoit Paire a été évincé de la compétition et de l'événement. Après de nombreuses critiques venues de toute part, le tennisman a pu compter sur sa petite amie, la chanteuse Shy'm, qui répond aux détracteurs de son chéri par une lettre sur Facebook. 

Nouvel épisode dans l'affaire du tennisman Benoit Paire et son éviction des Jeux Olympiques 2016 à Rio. Coup dur pour celui qu'on connait comme étant le boyfriend de la chanteuse Shy'm ! Nombreuses sont les critiques mais le beau tennisman reste debout, grâce au soutien de sa chérie sur les réseaux sociaux...

Benoit Paire, le trublion des Jeux Olympiques

Après un comportement jugé "inacceptable" il est depuis cette annonce déroutante la cible de nombreuses critiques dans le monde sportif. Arnaud Di Pasquale, le patron de l'équipe de France de tennis pour les JO n'a pas hésité à dire ce qu'il pense du joueur sur les ondes de France 2 : "J'annonce l'exclusion de Benoît Paire après plusieurs recadrages, de nombreuses discussions et pas mal de manquements aux règles de vie. C'est inadmissible. C'est un manque de respect vis-à-vis de ses camarades, et du staff (...) la décision a été prise en accord avec Jean Gachassin, président de la fédération."

Décidément, le sportif a dû vraiment briller par ses absences - pour passer du temps avec la chanteuse Shy'm - pour se faire aussi vite évincer de la compétition par sa fédération. Mais qu'importe, Benoit Paire était "content de partir", "Ça a été une semaine très éprouvante. Les Jeux Olympiques, ce n'est pas comme on le croit. La fédération, ils sont inexistants. Moi, je suis content d'avoir la personne que je veux, qui me soutient. C'était le plus important pour moi." a-t-il déclaré après sa défaite contre l'Italien Fabio Fognini.

Des propos qu'il a tenu à modérer par la suite, ce mercredi, à travers un communiqué : "Je tiens à préciser que l'on m'a interviewé à chaud à la sortie d'un match important que je venais de perdre. Je suis malheureusement impulsif et je regrette cette sortie médiatique. Je tiens à m'excuser de l'interprétation de certains de mes propos auprès de la France, des Français et de mes sponsors. J'aime les Jeux Olympiques et je suis très fier d'avoir pu porter les couleurs du maillot Français".

Mais Shy'm, elle, ne s'avoue pas vaincue, après une déclaration sur Twitter où la chanteuse se dit fière de son amoureux attisant la foudre de la twittosphère, la belle persiste et signe une lettre sur Facebook essayant sûrement de limiter les dégâts dans une sorte d'opération de communication conjointe avec Benoit Paire.

L'ode à l'amour de Shy'm

"Les mal-aimés, les derniers de la classe, les différents seront toujours pris pour cible, les parfaits boucs émissaires à qui faire porter le chapeau. À mettre au coin et à blâmer sous leur bonnet d'âne. Ne surtout pas omettre le bonnet d'âne pour plus d'aplomb au conseil de classe."

Puis la belle s'attaque au supérieur, à la Fédération... "Pourquoi ? Car la maîtresse est celle que l'on écoute et que l'on croit. Et pour peu qu'elle soit psycho rigide et obtuse, elle s'arrangera toujours pour pointer, isoler, punir et dans le meilleur des cas humilier afin de se dédouaner et prouver au monde qu'elle a raison."

"Seule une chose vous anime et vous passionne autant dans cette histoire. Car ce n'est évidemment pas notre cher drapeau par le biais duquel vous vous octroyez autant de véhémence qui vous insurge tant. C'est juste le sujet qui vous intrigue et vous irrite. (...) Alors oui je suis de ceux qui se passionnent pour ces indociles, autistes, surdoués, insoumis, maladroits, ingérables, écorchés, passionnés, incompris, originaux, autodestructeurs ; je fais partie de ceux qui admirent ces Albatros qui ont le courage d'être eux, sans entorses et faux semblants. (...) C'est comme l'Art en somme, on ne vous demande aucunement de le comprendre, encore moins d'y adhérer. Mais simplement et au moins, de respecter le choix de certains qui font de l'aimer." puis finit par signer Tamara, comme si la belle avait parlé à visage découvert, sans son nom de scène souhaitant que son Benoit Paire soit pardonné de tous...

WJ

À ne pas rater