Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Sharon Stone frôle la mort : "Cette expérience m'a rendue humble"

Récemment dépeinte comme une diva imbuvable et une "actrice sur le déclin", Sharon Stone se révèle touchante pour parler d'un épisode difficile de sa vie. Le canon de 56 ans a donné une interview à The Hollywood Reporter et s'est confiée avec beaucoup de franchise sur l'anévrisme cérébral qui a failli lui coûter la vie.

Sharon Stone est admirée pour sa silhouette et ses jambes de rêves, mais on connait un peu moins son côté de femme forte contre l'adversité. Pourtant il lui a fallu de la ténacité pour se remettre d'un anévrisme cérébral dont elle a été victime il y a 13 ans. Un épisode douloureux de sa vie que l'actrice a partagé avec The Hollywood Reporter. Focus sur ses terribles confidences.

"J'étais en soins intensifs durant neuf jours"

Sharon Stone connait le prix de la vie et c'est certainement pour ça que l'actrice vit chaque instant à fond. Il y a 13 ans, la belle blonde frôlait la mort alors qu'elle était atteinte d'un anévrisme cérébral. "J'ai eu une hémorragie massive au cerveau (...) Il a saigné durant neuf jours. J'étais en soins intensifs durant ces neufs jours, et mes chances de survie étaient très faibles", raconte l'actrice. Pourtant Sharon Stone a miraculeusement survécu, mais non sans séquelles. "J'ai passé deux ans à réapprendre à marcher et à parler. Je suis rentrée chez moi après cet accident cérébral, et je n'ai pas pu lire pendant deux ans", confie encore l'actrice sur ces années de calvaire. Si à 56 ans, la blonde rayonne littéralement et affiche un charisme intact, ce n'est pas sans efforts et sans une rage de vivre certaine.

"Pour moi, la discipline est une sorte de liberté"

Aujourd'hui Sharon Stone s'en tient à une hygiène de vie saine et veut profiter de la vie. "Pour moi, la discipline est une sorte de liberté. Je fais du sport quatre ou cinq fois par semaine (...) Je mange sainement et je ne consomme pas de gluten", raconte-t-elle. Et celle qui est la nouvelle femme à lunettes d'Afflelou ne veut pas qu'on lui parle de la vieillesse, car pour elle, ce n'est que la preuve qu'elle a survécu à une épreuve de taille. "Alors je ne vois pas pourquoi je serais triste de vieillir. Je vais vous dire ce qui est triste : c'est la pensée de ne pas pouvoir vieillir", explique-t-elle, "Je suis très heureuse aujourd'hui de pouvoir parler et d'avoir retrouvé tout mon vocabulaire. Cette expérience m'a rendue humble. J'ai participé à un épisode de 'New York, police judiciaire' et j'ai eu du mal à apprendre mes répliques. Je peux en parler aujourd'hui parce que je vais mieux". Une philosophie de vie inspirante.

À ne pas rater