Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Serial Noceurs, American Pie : Top 10 des pires dragueurs du cinéma

Les pires dragueurs du cinéma : Les "Serial Noceurs" profitent des mariages pour draguers les célibataires esseulées. Un peu lourd. Mais c'est sans parler du personnage de Will Ferrell dans le film, qui préfère profiter des enterrements pour draguer. Vous avez dit bizarre ?
Les pires dragueurs du cinéma : Les "Serial Noceurs" profitent des mariages pour draguers les célibataires esseulées. Un peu lourd. Mais c'est sans parler du personnage de Will Ferrell dans le film, qui préfère profiter des enterrements pour draguer. Vous avez dit bizarre ?

Gros lourdos, mecs un peu vulgaires ou simples maladroits, le cinéma regorge de dragueurs pas franchement doués. Entre les "Serial Noceurs" ou pire, Stifler d' "American Pie", on en a pour tous les goûts ! Petit retour sur notre top 10 des pires dragueurs du cinéma.  

Si Hollywood peut se targuer d'avoir les plus beaux mâles du monde parmi ses acteurs, certains préfèrent jouer de leur physique avec dérision. Au programme ? Du second degré pour jouer les dragueurs ultra-lourds, mais démesurément drôles. Que ce soit dans "Serial Noceurs" ou encore dans "American Pie", film culte de teenagers, retour sur notre top 10 des pires dragueurs de l'histoire du cinéma.

Les gros lourds.

Dans la catégorie des "pires dragueurs", la première place arrive aux lourdos. Et dans "Serial Noceurs", on ne manque pas de ce genre là ! Car si Owen Wilson et Vince Vaughn profitent des mariages (où ils ne sont pas invités) pour draguer les jeunes femmes, il y a pire. Qui ça ? Le personnages de Will Ferrell. Considéré comme "le roi de la drague", il va jusqu'à harceler des femmes aux enterrements. Pire, cette personne en question vie encore chez môman. La loose. Toujours parmi les gros lourds, on fait une ovation à Stifler, célèbre pour ses Houses Party dans "American Pie". Un mec un peu trop sûr de lui qui pense pouvoir toutes se les mettre dans la poche... Que nenni !

Les pervers.

Le dragueur pervers nous dégoûte, du coup il a perdu d'avance. Et il lui arrive de le savoir. Dans cette catégorie, on est obligé de penser à Evan Peters dans "Pyjama party" qui regarde en secret les filles dans leur chambre. Flippant. Toujours parmi la catégorie des pervers, on retrouve Charlie du film "Charlie, les filles lui disent merci". Un jeune homme qui profite d'un certain "pouvoir" pour coucher avec le plus de filles possible. Ecoeurant. On se demande bien comment il arrive ensuite à intéresser Jessica Alba.

Les maladroits.

Alors, oui, si les "maladroits" peuvent finir par nous attendrir, il faut avouer qu'ils sont très mauvais dragueurs. Steve Carell ne vous dira pas le contraire dans "Crazy, Stupid, Love", face à l'incroyablement sexy Ryan Gosling. Et si ce dernier nous fait craquer en un claquement de doigt, Steve lui est plutôt du genre à venir nous importuner, un peu éméché pour nous parler de son divorce avec sa femme. Toujours parmi les maladroits, nous avons Gad Elmaleh dans "Hors de prix", qui perd vite ses moyens face à une jolie femme !

Un top 10 à découvrir en images.

À ne pas rater