Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Selena Gomez : le shooting topless qui met très mal à l'aise

Jusqu'ici on pensait qu'il était impossible de faire plus dérangeant que le nu frontal de Kim Kardashian pour une couverture d'un magazine. Grave erreur puisque V va encore plus loin pour son numéro Spring 2015 dont la cover mettant à l'honneur Selena Gomez fait déjà polémique.

Un peu discrète ses derniers temps, Selena Gomez a visiblement décidé de revenir sur le devant de la scène et quoi de mieux qu'un bon buzz pour attirer de nouveau l'attention des médias. Pari réussi avec sa couverture du numéro de printemps 2015 de V Magazine et un shooting qui nous met parfaitement mal à l'aise.

Selena Gomez, ancienne princesse Disney de son état, a beau avoir 22 ans, elle a toujours cette petite bouille enfantine qui lui donne l'air d'être encore mineure. Du coup, la faire poser façon Lolita ou "mini miss" n'était pas vraiment la meilleure idée et c'est pourtant bien celle qu'à eu le V Magazine pour son prochain numéro. En couverture, on découvre l'actrice de profile vêtue d'un micro short en jean taille haute, les bras croisés sur la poitrine. La bouche à demi ouverte elle pose avec une crinière bouclée, des créoles rouges et enfin un noeud bref, un beauty look de gamine de 12 ans, un peu mal venu puisqu'elle pose seins nus.

Provocation ou erreur de casting ?

Le reste du shooting orchestré par le duo Inez & Vinoodh est à l'image de la couverture, dérangeant, le stylisme composé en partie d'un chapeau de cowboy et petites barrettes fleuries, ne faisant que la rajeunir encore un peu plus. Du coup, on ne sait trop que penser face à cette couverture. Volonté éditoriale de choquer ou bien erreur de casting ? Elle n'est en tout cas pas sans rappeler celle de Miley Cyrus topless à 15 ans par Annie Leibovitz pour Vanity Fair et qui avait également été sujet à controverse à l'époque.

Sans doute censé remettre la starlette dans la course à la sexy attitude, cette cover, au contraire, égratigne l'allure de femme fatale en devenir qu'elle avait réussi à développer depuis quelques années à la fois sur tapis rouge et avec des rôles plus provoc' comme dans "Spring Breakers". Dommage.

À ne pas rater