Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Ségolène Royal : une ministre aimée et "heureuse dans sa vie privée"

La vie est belle pour l'actuelle ministre de l'Ecologie. Adoubée au sein du gouvernement, vantée pour son efficacité, elle affiche aussi d'excellentes relations avec son ex-compagnon, François Hollande. Une success story qui concerne aussi bien sa vie professionnelle que privée.

Qui aurait pu imaginer un tel come-back ? Marginalisée après sa défaite à l'élection présidentielle face à Nicolas Sarkozy, Ségolène Royal a connu une (petite) traversée du désert. On l'a vue s'emporter face à son adversaire politique et se mettre en retrait. Quelques années plus tard, c'est son ancien compagnon qui a débarqué sur le devant de la scène, réussissant là où elle avait échoué.

Mais loin d'éprouver des regrets, elle a décidé de redoubler d'efforts et de faire profil bas. Les échelons, c'est pas à pas qu'elle les a remontés. Nommée ministre de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie, elle s'est fait sa place, comptant aujourd'hui parmi les piliers du gouvernement.

Une vraie success story pour la femme politique, désignée "meilleure ministre de l'année" selon un sondage. Et pourtant, la tornade bleue de l'Elysée a eu à gérer d'épineux dossiers : l'écotaxe, le barrage de Sivens, les tarifs des péages autoroutiers.

Dans le portrait que lui consacre le magazine Paris Match (en kiosques aujourd'hui), elle se réjouit qu'on "lui fasse confiance". La preuve ? C'est elle qui a été choisie pour représenter l'Etat aux obsèques des victimes juives de l'attentat de l'Hyper Cacher, à Jérusalem, ou pour accueillir le pape à Strasbourg en novembre dernier.

"On est cabossé mais on continue son chemin"

Mère de quatre enfants et catholique déclarée, elle n'a rien à cacher. "Les Français m'ont vue pleurer, prendre des coups et resurgir. Maintenant, ils se disent, enfin au moins une partie d'entre eux, qu'ils ne se sont pas totalement trompés sur moi."

Bosseuse, elle "va au charbon", malgré les critiques qu'elle a pris l'habitude d'essuyer du haut de ses quarante ans de politique. "On est cabossé mais on continue son chemin". Et la méthode lui réussit. La preuve, son texte sur la transition énergétique a été voté, là où trois autre ministres ont échoué.

Sa relation sereine avec François Hollande lui vaut elle aussi le respect. "Ils ont trouvé une belle façon de travailler ensemble" explique Guillaume Garot, ancien secrétaire d'Etat, à Paris Match. Et les déjeuners familiaux pris à l'Elysée se passent sans orage. Ségolène Royal, une femme politique moderne ? Assurément.

À ne pas rater