Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Ségolène Royal et Sean Penn, le rendez-vous surprise

Le duo était inattendu. Hier, la journée n'était pas fériée pour Ségolène Royal qui avait rendez-vous avec... Sean Penn, de passage à Paris. Un rencontre strictement professionnelle, bien sûr.

S'il a toujours aimé les blondes, Sean Penn ne reste pas indifférent au côté piquant des brunes. Sa dernière proie ? Ségolène Royal, ministre de l'Ecologie. L'acteur américain a eu droit à un tête-à-tête avec l'ancienne candidate à la présidentielle. Il ne s'agissait pas d'un rendez-vous galant - même si on aurait adoré cette version - mais professionnel : la ministre a reçu Sean Penn pour évoquer la reforestation d'Haïti, pays qui lui tient très à coeur.

Plus tôt cette année, Sean Penn avait déjà pris l'avion présidentiel avec François Hollande pour évoquer ce projet. Le président français avait tenu à ce que l'acteur soit à ses côtés pendant sa visite à Haïti, et a invité le réalisateur à participer à la COP 21 qui se tiendra à Paris fin novembre.

Aux côtés de Ségolène Royal, Sean Penn a prononcé un discours saluant les initiatives françaises. "Nous devons tous changer nos modes de vie. Je pense que c'est le dernier grand espoir, en particulier parce que le gouvernement français s'est engagé à fond et a pris le leadership de tout cela. Nous devons tous changer nos modes de vie si nous aimons nos enfants, ou sinon ils vivront dans un monde diminué par rapport au nôtre", a-t-il déclaré.

Ségolène Royal : "Il faudrait beaucoup de Sean Penn"

Quant à la ministre, elle a loué l'engagement de l'acteur, mobilisé pour Haïti depuis le séisme de 2010. "Cela fait des mois, voire des années, qu'il porte ce projet, qu'il est engagé, qu'il paye de sa personne, qu'il y travaille. Et surtout c'est fait en respect du pays d'origine, en appui sur les communautés villageoises qui prendront le relais de cette action", a rappelé Ségolène Royal. "J'espère que nous pourrons signer concrètement lors de la conférence de Paris l'engagement des premières plantations, a-t-elle ajouté. Il faudrait beaucoup de Sean Penn pour engager dans d'autres pays du monde des projets comme celui-ci !".

À ne pas rater