Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Scarlett Johansson envoie buller les accusations contre Sodastream

On l'apprenait récemment, Scarlett Johansson est la nouvelle (et première) égérie Sodastream. Une collaboration au cœur de la polémique actuellement, puisque l'ONG Oxfam accuse l'actrice de soutenir l'implantation de la marque israélienne en Cisjordanie. Simple égérie de marque, Scarlett se retrouve en plein conflit israelo-palestinien.  

La renversante Scarlett Johansson en plus d'être une parfaite égérie pour Dolce & Gabbana et également l'ambassadrice de Sodastream. Une égérie surprise pour la marque qui voulait une toute première ambassadrice à l'image de George Clooney pour Nespresso. Problème, cette collaboration est actuellement au coeur d'un scandale. L'actrice est en effet accusée par l'ONG britannique Oxfam de prêter son image à une marque isréalienne et de s'implanter au coeur du conflit israelo-palestinien.

L'ONG qui a souvent eu le soutien de Scarlett Johansson a décidé d'écrire une tribune sur l'implantation d'une usine Sodastream dans une colonie israélienne de Cisjordanie : "Oxfam respecte l'indépendant de ses ambassadeurs. Mais Oxfam considère que le business en provenance des colonies alimente la pauvreté et va à l'encontre des droits de la communauté palestinienne. Oxfam est opposé à tout commerce en provenance de ces colonies, qui sont illégales au regard du droit international." Des critiques qui ne seront pas tombées dans l'oreille d'un sourd puisque Scarlett Johansson a tenue à avoir un droit de réponse.

L'actrice a donc écrit une tribune dans le Huffington Post : "Je n'ai jamais voulu être le visage d'un quelconque mouvement social ou politique dans le cadre de mon contrat avec Sodastream. Je suis partisane de la coopération économique et sociale entre un état d'Israël démocratique et la Palestine. Sodastream est une entreprise qui s'engage non seulement à préserver l'environnement, mais aussi à la construction d'un pont pour la paix entre Israël et la Palestine, en employant des salariés des deux pays, qui jouissent du même salaire et des mêmes droits. C'est ce qui se passe chaque jour dans leur usine de Ma'ale Adumim [...] Je réitère mon soutien à Sodastream, tout comme je suis fière du travail que j'ai accompli en tant qu'ambassadrice à Oxfam depuis plus de huit ans."

De quoi calmer les critiques à l'encontre de l'actrice qui ne se laisse pas faire, surtout face à des lourdes accusations.

À ne pas rater