Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Sandrine Kiberlain : Vincent Lindon, Édouard Baer... les hommes de sa vie

Sandrine Kiberlain et son ex-mari, Vincent Lindon.
4 photos
Lancer le diaporama

Véritable touche-à-tout du cinéma français, Sandrine Kiberlain a aussi bien joué dans des comédies que des drames et des comédies romantiques. Très discrète concernant sa vie privée, on arrive malgré tout connaître quelques éléments de son jardin secret.

Vincent Lindon, le père de sa fille

Sandrine Kiberlain et Vincent Lindon se sont rencontrés sur un plateau de tournage en 1993 avant de se dire "oui" en 1998. Serait-ce lui, le mariage surprise qu'elle a souvent évoqué ? Dans une interview qu'elle avait accordée au magazine ELLE en septembre 2014, elle avait expliqué avoir "accepté d'épouser un homme les yeux bandés. Il m'a emmenée à la mairie, et j'ai dit oui sans savoir que c'était pour de vrai. C'était de la folie, mais aussi de l'amour." Chevaleresque ! Ensemble, ils ont eu une fille Suzanne, qui a aujourd'hui 15 ans. Mais l'idylle a pris fin en 2003.

Jean Rochefort, son parrain dans le métier

En août 2015, Sandrine Kiberlain et Jean Rochefort partagent l'affiche de "Floride", l'histoire d'une fille qui tente d'aider coûte que coûte son père, victime de pertes de mémoire et qui refuse de se faire aider. Dans une interview qu'elle avait donné au moment de la promotion de ce film, elle avait confié que : "Nous sommes très liés. Il est un de mes parrains dans le métier, avec Jean-Paul Belmondo. C'est après avoir tourné avec lui dans 'L'inconnu dans la maison' que Jean-Paul m'a prise sous son aile et m'a présentée à Jean. Il (Jean Rochefort) était ravi de rencontrer mon père, décédé depuis. Tous les deux faisaient la paire et de cette paire, il ne reste que Jean... Il est un relais symbolique."

Édouard Baer, son nouveau partner in crime ?

Ils se sont rencontrés sur le tournage du film "Encore heureux" (anciennement baptisé "Imagine") de Benoît Graffin, en novembre 2014, depuis, les deux acteurs vivraient leur idylle dans la plus grande pudeur. "La discrétion est une vertu et une forme d'élégance" avait déclaré Édouard Baer dans une interview accordée au magazine ELLE en février 2013, vous vous en doutez donc bien, ni l'un ni l'autre ne s'est exprimé sur le sujet. A noter que le film sortira dans les salles françaises le 26 janvier 2016, l'occasion de scruter avec attention leurs apparitions pour la promotion du long métrage...

Albert Dupontel, le parfait acolyte

En 2013, l'actrice a partagé l'affiche de "9 mois ferme" avec Albert Dupontel, un film qu'il réalise également. Dans une interview qu'elle avait donnée à Ouest France au moment de la promotion, elle avait confié qu'elle s'était découverte dans le registre du comique grâce, notamment, à Albert Dupontel. Car, explique-t-elle : "Il faut trouver son acolyte. Je pense que Diane Keaton a trouvé Woody Allen, que de Funès a trouvé Oury."

À ne pas rater