Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Sandrine Kiberlain : "Je me demande encore pourquoi on me choisit"

Récompensée d'un César de la meilleure actrice pour son rôle dans "9 mois ferme", Sandrine Kiberlain porte un regard juste sur sa carrière et son métier d'actrice. Pour le magazine ELLE, elle revient sur la cérémonie des César 2014, sur la relation qu'elle entretient avec sa fille Suzanne, et sur le film qu'elle a tourné avec feu Alain Resnais...

Quand Sandrine Kiberlain vient sur scène récupérer son César 2014 de meilleure actrice pour son rôle dans "9 mois ferme", elle semble détendue et sereine... Une vraie confiance en elle ou une façon de s'échapper du stress ? Pour le magazine ELLE, Sandrine Kiberlain lève le voile sur la soirée : "En vérité, j'étais très stressée. Tout l'après-midi, j'avais avalé des granules d'homéopathie contre l'anxiété. Et ça a marché. Quand la cérémonie a commencé, j'étais très détendue. (...) J'avais pensé à ce que je dirai si jamais je remportais le César. Mais pas de surperstition, je n'avais rien écris du tout." Car l'actrice est consciente de la réalité de son métier... "C'est difficile de durer. Parfois, je me demande encore pourquoi on me choisit. Pourquoi moi ?"

Un métier difficile donc, mais une expérience si enrichissante que l'actrice ne se voit pas empêcher sa fille Suzanne de prendre la même voie qu'elle. "J'ai confiance en elle : si elle le fait, ce sera à sa façon. Peut-être qu'à 30 ans, elle nous annoncera qu'elle a vécu un calvaire... Je ne le pense pas. Quand je lui demande si elle souhaite m'accompagner sur un tournage, elle répond : "Non". Elle sait que sur un plateau, on passe son temps à attendre."

Enfin, l'actrice de 46 ans revient sur sa dernière expérience au cinéma : jouer dans le dernier film d'Alain Resnais, décédé le lendemain de la cérémonie des César. "J'étais si fière d'avoir été choisie pour "Aimer, boire et chanter". Je lui avais écrit il y a 6 ans, il n'avait pas répondu. Et un jour, je reçois un coup de fil. Alain Resnais ! Il me dit 'J'attendais d'avoir la bonne réponse, c'est-à-dire un rôle à vous proposer.' Ca valait le coup d'attendre ! Il était incroyable. Quelle jeunesse d'esprit ! Il voyait beaucoup de films, il était fou de bandes-dessinées. Il prenait des risques..."

Une raison de plus d'aller voir "Aimer, boire et chanter", qui sort en salles le 26 mars 2014.

À ne pas rater