Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Sandrine Bonnaire, de retour au théâtre : "être face au public, c'est jouissif"

Après 24 ans loin des planches , Sandrine Bonnaire s'apprête à faire son retour au théâtre dans la pièce "L'Aide-mémoire" de Jean-Claude Carrière. Ancienne angoissée de la scène, à presque 47 ans, elle ose enfin et multiplie les projets. Comme une renaissance.

La quarantaine a des airs d'éveil des sens pour la très chic Sandrine Bonnaire. Vingt-quatre ans qu'elle n'avait plus remis le pied sur scène, depuis "La Bonne Âme de Se-Tchovan". Une absence qu'elle explique aujourd'hui par un trac énorme.

"Une réaction totalement irrationnelle ! J'avais tellement le désir de faire bien et de ne pas décevoir que je me mettais une pression énorme et que je me sentais prise de vertiges. Alors je me suis trouvé toutes les excuses pour refuser les projets, même intéressants", explique-t-elle au Journal du Dimanche.

Qu'est-ce qui a changé, et qui la pousse à remonter sur scène ? Le déclic, elle l'a ressenti sur la tournée du chanteur Jacques Higelin, qu'elle a rejoint le temps d'une chanson. "Je me suis souvenu à quel point c'était jouissif d'être face au public". Mais avant d'affronter le public parisien, elle s'est donnée le temps de se remettre en jambes, à la Comédie de Valence, avec une lecture de "L'Odeur des planches" de Samira Sedira.

A partir du mardi 1er avril, et jusqu'au 5 juillet, elle sera sur les planches, aux côtés de Pascal Gregorry. Celle qu'on a découverte en membre du jury virginal à la Mostra de Venise, en 2009, est tombée amoureuse du rôle de Suzanne. "Je partage sa volonté de dire les choses et de ne jamais rien lâcher. Cette fille s'installe chez Jean-Marc totalement malgré lui, et son incroyable aplomb va obliger le séducteur invétéré, qui consigne ses conquêtes dans un carnet, à bouger sa vie".

Un rôle plus gai que ceux qu'elle a été amené à interprêter au cinéma. "J'ai longtemps regretté qu'on ne me voit pas avec plus de légèreté et de couleurs, moi qui me laisse avant tout porter par la vie". "Salaud, on t'aime", le nouveau film de Claude Lelouch avec Johnny Hallyday (bientôt en tournée en Asie) lui donne enfin cette possibilité.

Sandrine Bonnaire travaille aussi sur le scénario de son second film (l'histoire de 3 femmes), après "J'enrage de son absence" (2012). Et prépare un spectacle avec son amie, Raja Shakarna. "Dans "Le Miroir de jade" qu'on présentera en novembre à Valence, je n'utilise que le mouvement pour raconter l'histoire d'une femme qui sort du coma et revient peu à peu à la vie. Une mise en danger aussi passionnante que flippante".

A 46 ans, Sandrine Bonnaire est prête à relever tous les défis.

À ne pas rater
À découvrir