Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Samuel Le Bihan : Un dur à cuire au coeur tendre

Bientôt sur nos petits écrans aux côtés de Claire Keim dans le téléfilm "La Dernière échappée", Samuel Le Bihan se confie à Paris Match. Un entrevue grâce à laquelle on découvre un homme très sensible mais aux apparences d'homme fort.

Derrière des hommes d'apparence "durs à cuire", se cachent souvent des coeurs tendres. Samuel Le Bihan est l'un d'entre eux. Connu pour avoir du tempérament (son dernier coup de gueule remonte à février 2014 contre le Gorafi qui annonçait qu'il était mort -on comprend son énervement), l'acteur explique au magazine Paris Match de cette semaine être "issu d'une famille ou les hommes n'ont pas peur de se confronter physiquement, mais son en même temps extrêmement sensibles et le cachent."

Son coeur tendre, il en parle a demi-mot lorsqu'il évoque le parfum Brut de Fabergé dont il est l'égérie, une effluve qu'il "associe à un parfum populaire, qui va bien avec ma façon de parler mais aussi avec la fragilité et la timidité que je transporte depuis tout petit." avant d'ajouter que "pour contenir cette fragilité, (il a) toujours eu besoin de mettre mon corps à l'épreuve par le sport, notamment la boxe."

S'il est l'égérie de Brut, il n'en est pas une pour autant. Il tient d'ailleurs à nuancer car, pour lui "être brut ne signifie pas être insensible, mais être aimé avec ses forces et ses faiblesses, sans stratégie de séduction. C'est en se libérant des apparences que l'on devient soi-même. Il faut revenir aux valeurs qui nous ont construits. Les miennes sont populaires, au bon sens du terme."

L'acteur français, dont ses coiffures improbables valent le détour, sera bientôt sur nos petits écrans avec le téléfilm "La Dernière échappée". Aux côtés de Claire Keim, il campe le personnage du cycliste français Laurent Fignon décédé en 2010, qui, atteint d'un cancer, a refusé de suivre une chimiothérapie et préfèré être consultant lors du Tour de France.

À ne pas rater