Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Salma Hayek : son mari, sa fille et son combat pour les femmes...ses confidences

Dans une longue interview accordée au magazine ELLE, l'actrice Salma Hayek parle de son mari dont elle dit qu'"aucun homme ne [lui] correspond mieux", de sa fille, une future féministe et de son combat pour l'égalité entre hommes et femmes. Extraits choisis.

Actrice reconnue, mère et épouse comblée et fervente défenseure des droits de la femme, Salma Hayek est une femme qui ne s'arrête pas beaucoup. Récemment, elle était à Madrid où elle se faisait remettre des mains de la reine d'Espagne un prix d'hon­neur pour son implication huma­ni­taire lors des Woman Awards 2015. Dans une interview accordée au magazine ELLE de cette semaine, et dont elle fait la couverture, la "bomba latina" se confie.

Salma Hayek : "François était le bon"

En 2009 et à 42 ans, après trois ans de romance et une petite fille baptisée Valentina, Selma Hayek épouse le "big boss" du groupe Kering, François-Henri Pinault. Au magazine ELLE, elle confie être "contente en tout cas de ne pas [s'être] mariée avant ! J'ai pu apporter mon monde à moi dans cette union. Avant, j'ai rencontré des hommes merveilleux comme Edward Norton, avec qui je suis encore très amie. Mais François était le bon. Aucun homme ne me correspond mieux."

L'égalité homme/femme, son plus grand combat

Si Salma Hayek est très engagée dans la lutte contre les discriminations faites aux femmes dans notre société, ne lui parlez pas de "féminisme" : "Si les hommes étaient moins bien traités que les femmes, je serais 'homministe'. Je suis pour la justice. Je me bats pour que les êtres humains soient traités de façon juste et digne." Avon (marque de cosmétiques pour laquelle elle a été ambassadrice) et pour laquelle elle a été amené à s'exprimer devant le Congrès américain, le "Women's Forum for the economy and society" en 2010... Rien ne l'arrêt dans ce combat. Depuis quelques années, elle participe également au programme Chime for Change créé par Gucci : "Ça c'est formidable parce que c'est l'avenir de l'aide humanitaire. Grâce à Internet, l'action est décuplée. Chime for Change permet aux ONG de travailler ensemble, au lieu de se faire concurrence, pour continuer d'exister."

Sa fille, une future féministe ?

Maman de Valentina, sept ans, l'actrice met un point d'honneur à lui transmettre ses valeurs notamment le travail et l'indépendance. Mais la fillette semble déjà avoir acquis certains principes d'éducation inculqués par sa mère. Salma Hayek explique même "avoir la chance de ne rien avoir à lui dire : elle a partout autour d'elle des femmes fortes, qui s'expriment, qui travaillent, qui réussissent. Mais, quand elle ne veut pas aller à l'école, je lui parle de Malala – son idole !- qui a failli mourir pour étudie."

Retrouvez intégralité de l'interview de Salma Hayek dans le magazine ELLE de la semaine du 24 avril 2015 actuellement dans les kiosques.

À ne pas rater