Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Salma Hayek : pin-up sexy en robe corset, elle fait de l'ombre à Letizia Ortiz

Salma Hayek est une bombe, elle n'a plus à le prouver. Mais elle peut l'être aussi sans robe en cuir ou décolleté plongeant. La preuve avec cette robe corset aux accents rétro aux Woman Awards à Madrid.

La star de la soirée des Women MagazineAwards, hier soir à Madrid, c'était Letizia Ortiz et sa nouvelle coupe, un carré court et lisse. Jusqu'à ce que Salma Hayek apparaisse dans une robe corset corail dévoilant ses courbes généreuses. Et monte sur scène aux côtés de la reine d'Espagne, qui lui a remis un prix pour son engagement humanitaire à travers l'organisation Chime for Change, qui oeuvre pour les femmes partout dans le monde et dont elle est la co-fondatrice. La bombe mexicaine n'est pas venue seule à cette cérémonie : elle était accompagnée de sa fille de 7 ans, Valentina.

Salma Hayek, délicieusement rétro en robe sage

Habituée des looks sexy et ultra féminin, Salma Hayek n'a pas osé le cuir ou le décolleté plongeant devant la reine Letizia. Plutôt qu'une tenue sexy, l'actrice de 48 ans a misé sur une robe sage mais glamour imitant la forme du corset. Une astuce ingénieuse pour affiner la taille et mettre l'accent sur les courbes, ce dont la jolie brune ne manque pas ! La touche en plus ? Le ruban noir pailleté qui forme un noeud sur la poitrine et apporte un côté rétro, et une bague en or rose, jet et diamants noirs portée au majeur.

Salma Hayek a choisi une simple pochette noire pour accompagner sa robe, et opté pour une mise en beauté caliente, comme à son habitude, avec un brushing tout en volume et un smokey eye taupe pour mettre ses yeux noirs en valeur. Le teint, très peu travaillé, était à peine maquillé d'un bronzer et d'une touche de blush. De quoi éclipser la souveraine espagnole qui, si elle fait l'unanimité en tant que reine et modeuse, apparaît de plus en plus figée et maigre, une tendance accentuée par sa nouvelle coupe quelque peu rigide.

À ne pas rater