Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Ryan Gosling et Michelle Williams : "Blue Valentine", booster de carrière

Bleu Valentine a agi comme un booster dans les carrières de Ryan Gosling et Michelle Williams. Non pas qu'ils n'étaient pas connu avant ce film, mais cette histoire leur a donné une crédibilité d'acteurs "high level", à mille lieues du rôle de Jen dans "Dawson" ou des apparitions de l’acteur dans "Chair de poule".

Ryan Gosling, de midinet à acteur "high level"

Avec ce film, Ryan Gosling est passé du statut d'acteur "midinet qui fait hurler et craquer les filles" à "acteur reconnu par les réalisateurs les plus influents". Exit le (cultissime) film "The Notebook" ("N'oublie jamais") avec Rachel McAdams, après "Blue Valentine", Ryan Gosling est devenu un acteur qui peut tout jouer (même un homme dégoûtant, chose impensable avant ce rôle) et notamment dans les indépendants et/ou anti cucul la praline.

On le voit ainsi dans "Les Marches du Pouvoir" réalisé et avec le nouveau fiancé d'Hollywood George Clooney, mais également dans "Drive" de Nicolas Winding Refn, "The Place Beyond the Pines" ainsi que dans "Only God Forgives" aux cotés de Kristin Scott-Thomas. Des films à l'univers particuliers mais qu'il semble adorer. Au milieu de ces film "high level", on retrouve la comédie romantique "Crazy, Stupid, Love" qui l'a hissé au rang de sex-symbol, et qui, pour le coup, fait beaucoup plus recette que les précédents.

Son prochain film ? Le sien. Baptisé "Lost River", l'acteur présentera son dernier né au Festival de Cannes 2014 dans la catégorie "Un Certain Regard". Et cette fois, pas de problème avec l'assurance et l'avion, l'acteur sera bien présent sur la Croisette.

Michelle Williams, la Jen de Dawson devenue grande

Pour celles et ceux qui ne connaissent pas très bien la carrière de Michelle Williams , il y a deux rôles dont on se souvient incontestablement : celui de Jen Lindley dans "Dawson" et celui de l'épouse trompée Alma Beers Del Mar dans "Le Secret de Brokeback Mountain". Lorsqu'elle incarne Cindy dans "Blue Valentine", Michelle Williams accède au statut d'actrice de film indépendant, autrement dit : d'actrice hype. Juste avant ce film, elle campe le personnage de Claire Keen dans "Synecdoche, New York" aux cotés du regretté Seymour Hoffman et d'autres rôles qui ne restent pas vraiment dans les annales. Pas parce qu'ils ne sont pas bons, mais parce qu'ils ont trop soufferts de leur statut de films indépendants peu (ou pas) vus.

Après "Blue Valentine", Michelle Williams a joué dans deux "gros" films. Elle a tout d'abord campé le rôle de l'iconique actrice et objet de tous les fantasmes : Marylin Monroe dans "My Week with Marilyn". Puis, elle a interprété le personnage d'Annie/Glinda dans "Le Monde fantastique d'Oz", aux côtés de James Franco, qui lui campait le personnage d'Oscar Diggs, le magicien.

Son prochain film ? "Suite Française" avec Matthias Schoenaerts et Sam Riley, un drame (romantique) qui se déroule pendant la Seconde Guerre mondiale.

À ne pas rater