Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Royal baby : le succes fou des langes du Prince George

Le Prince George n'a même pas un mois qu'il serait déjà une personnalité influente de l'industrie de la mode ? A en juger l'effet qu'ont produit ses langes, on pourrait se le demander. Car, après les tenues de Kate Middleton qui affichent très souvent "sold out" comme notamment sa petite robe fleurie post-accouchement, c'est au tour du bébé royal George de faire buguer les sites avec ses premières vêtements : ses langes.

Lorsque la Duchesse de Cambridge a quitté l'hôpital seulement 24 heures après son accouchement pour aller se reposer dans le Berkshire, où vivent ses parents, elle avait enveloppé le Prince George dans un lange pour bébé. Un geste que l'on pourrait qualifier de basique et qu'aurait fait n'importe quelle mère. Mais voilà, Kate n'est justement pas "n'importe quelle mère". Du coup, le lange a fait l'objet de multiples recherches sur le web concernant sa provenance. Les mamans comme les blogueurs voulaient tous savoir d'où il venait. Le mystère a été découvert quelques temps après : il s'agissait d'un lange de la marque Aden + Anaïs et du lange issu du set "Jungle Jam swaddle". Cette marque américaine spécialisée dans le linge pour bébé, a déjà fait craquer les stars comme Heidi Klum,Jessica Alba, Isla Fisher ouJennifer Garner.

Dès que cela s'est su, le site Aden + Anaïs a subi le même sort que ceux pour les robes de Kate : une affluence record qui n'avait encore jamais été enregistrée. Le site du Dailymail.co.uk révèle qu'en 4 heures, le site a connu une telle abondance de connexions qu'il a planté. Même chose le lendemain. Toujours sur le Dailymail.co.uk, on apprend qu'en neuf jours, l'entreprise a comptabilisé 7 000 commandes, un chiffre qui représente une augmentation de 600% de ses ventes.

Après "l'effet Kate", voici "l'effet George" ou comment rebooster une économie en quelques clics.

J.D
À ne pas rater