Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Roselyne Bachelot, complètement déjantée dans "Nos chers voisins" !

Depuis qu'elle a quitté la politique, Roselyne Bachelot opère sa métamorphose. Et elle nous réserve bien des surprises ! Après être devenue chroniqueuse sur D8, elle joue les comédienne dans "Nos chers voisins", les cheveux en pétard et le cigare aux lèvres. La crise de la soixantaine ?

Il y a une vie après la politique. En tout cas, c'est ce que s'évertue à démontrer Roselyne Bachelot. L'ex-ministre des sports et de la santé a opéré un virage à 180°C l'an dernier. Exit les bancs de l'assemblée et les fonctions au sommet de l'Etat, elle se recycle en chroniqueuse et rejoint la bande de Laurence Ferrari dans "Le Grand 8".

Une transition qui a fait grand bruit, car on a rarement vu des personnages de la vie politique se reconvertir à la télévision. Surtout, Roselyne Bachelot se la joue cool et décontractée, parlant sexualité et autres sur le plateau. On imagine que les députés ont pris un coup de chaud...

Iconoclaste et décalée, elle revient, et cette fois c'est à la comédie qu'elle s'attelle. Après une apparition dans un clip de Joyce Jonathan, elle rejoint les guests de l'épisode spécial Noël de "Nos chers voisins", le programme court de TF1, diffusé le 16 décembre prochain. Et voilà l'ex-secrétaire adjointe de l'UMP aux côtés de Francis Huster, Jean-Pierre Foucault, Sandrine Quétier, La Fouine (qui a encore fait sa fête à Booba, lequel râle contre "Le Grand Journal") ou encore Laure Manaudou.

Déjà, le tableau est détonnant. Mais attendez de voir un peu la prestation de l'apprentie actrice ! Car fidèle à elle-même, Roselyn Bachelot ne fait rien à moitié. Quitte à interpréter un personnage, autant que ce dernier se situe à l'opposé de sa personnalité ! C'est ainsi qu'on la découvre, en robe de chambre, cigare au bec et brushing pétaradant.

Une expérience qui semble avoir ravi la principale concernée, en même temps qu'elle laisse bouche-bée. On l'y entend déclamer "Je dors du côté de la fenêtre, okay ? Et je fume au lit."

"Ca m'a bien plu !", a-t-elle confié. "Même si, dans le film, je fume le cigare, alors que depuis quarante ans, je mène une ardente campagne contre le tabac. Alors j'espère que mon personnage n'incitera personne à fumer".

Un véritable rôle de composition... Après tous ces coups d'éclat, un doute nous assaille : Roselyne Bachelot ferait-elle sa crise de la quarantaine (avec un peu de retard) ?

À ne pas rater