Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Roland Garros 2014 : Simona Halep en 10 photos musclées

A 22 ans, Simona Halep fait des prouesses tennistiques. En finale du tournoi de Roland Garros 2014, la jeune roumaine a de quoi faire frémir ses adversaires, quatrième meilleure joueuse mondiale et dotée d'un physique d'athlète impressionnant. La preuve en 10 photos musclées.

Simona Halep a vécu une année 2013 mouvementée en dehors des courts de tennis. Son opération des seins de 2010 a fait la Une des médias l'été dernier. Pas facile pour une femme de voir ainsi son intimité dévoilée. Mais qu'importe, depuis la tennis woman enchaine les victoires et remonte le classement WTA, quatrième meilleure chose mondiale de tennis en 2014, soit 4 places devant sa rivale en finale de Roland Garros 2014, la belle russe Maria Sharapova.

Simona Halep, l'incroyable ascension

Un mental d'acier, un talent indiscutable à seulement 22 ans, la Roumaine est partie à la conquête du tennis féminin ces douze derniers mois. Et ça passe forcément par des heures d'entrainements, de sport intensif qui lui ont dessiné des jambes toniques et des bras aux muscles dessinés. Non, Simona n'est pas Madonna mais quand elle tape la balle on est impressionnés. D'autant que la brunette est un petit gabarit par rapport à ses consoeurs. Elle ne mesure "que" 1 mètre 69 pour 59 kilos. Un physique qui ne l'a pas empêchée de battre des joueuses plus confirmées comme notre retraitée du tennis Marion Bartoli, Caroline Wozniacki ou encore Ana Ivanović. Entre 2013 et 2014, la Roumaine remonte 60 places au classement. Une prouesse qui lui vaut l'Award 2013 de la joueuse ayant le plus progressé.

Simona Halep, une place de plus en 2014

Lundi 9 juin, la Roumaine sera de nouveau récompensée par son jeu en devenant 3e meilleure joueuse mondiale. Une nouvelle qu'elle a encore du mal à réaliser expliquait-elle récemment à la rédaction de l'Equipe.fr : "Le classement, ce n'est pas le plus important. Comme les numéros des têtes de série. Je préfère me concentrer sur les titres que je peux remporter. Mais c'est tout de même incroyable. C'est allé vite, je ne m'attendais pas à atteindre ce rang l'année dernière. Mais je dois profiter de tout ça et prendre encore plus confiance. Tout est possible."

À ne pas rater