Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Rita Ora vs Irina Shayk : habillées mais presque nues à la soirée Vanity Fair

VS

Un look : La robe seconde peau terriblement transparente sur le red carpet de l'after party des Oscars organisée par Vanity Fair le 22 février 2015 à Los Angeles.

Deux stars s'opposent : Rita Ora et Irina Shayk.

Rita Ora l'a prouvé plus d'une fois, lorsqu'il s'agit de nudité, elle n'a vraiment pas froid aux yeux. Après avoir foulé le red carpet des Oscars 2015 en Marchesa et après s'être produite sur scène lors de la cérémonie, la chanteuse s'est glissée dans une robe seconde peau signée Donna Karan Atelier. Plus transparente qu'elle n'est couvrante, cette pièce terriblement sexy dévoile largement les courbes de la belle visiblement dépourvue de sous-vêtements... Agrémenté d'une traîne, la tenue dévoile généreusement les fesses de la chanteuse. Une robe qui permet aussi d'avoir un petit aperçu des tatouages de l'Anglaise récemment vue dans "50 Shades of Grey". Les cheveux plaqués en arrière, la bouche carmin et le regard graphique, Rita est tout simplement sublime.

Le bémol ? Rien à redire, Rita porte la transparence à merveille et assume parfaitement sa nudité.

Irina Shayk est du genre à sortir l'artillerie lourde sur red carpet. Ce 22 février dernier lors de la soirée Vanity Fair, c'est justement ce qu'elle a fait. Faisant honneur à son statut de bombe, la beauté russe a moulé ses formes à tomber dans une création Atelier Versace. Tout aussi révélatrice que la robe portée par Rita, celle d'Irina a une particularité : elle est mi-robe mi-combinaison. D'un côté le fourreau, de l'autre un tulle seconde peau rebrodé de cristaux noirs pour habiller les jambes de la belle. Autant dire que là aussi la lingerie est bannie. Sculpturale, Irina depuis peu célibataire nous en met plein les yeux.

Le bémol ? Aucun, mademoiselle Shayk a frappé très fort.

Verdict : L'une comme l'autre assument parfaitement le fait d'être passablement dénudée sur le tapis rouge. Chacune ose des pièces tout sauf évidentes à porter. Impossible dans ce cas de les départager.

Et vous qu'en pensez-vous ?

À ne pas rater